La révolution est proche. Revenez en 1789 et réécrivez l'Histoire.
 

Partagez | 
 

 Les victimes d'une révolutionnaire timbrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Les victimes d'une révolutionnaire timbrée    Lun 29 Sep - 5:53








Relations de Théroigne

Jeune, charmante, digne et fière, voici à quoi on peut reconnaître Théroigne. Elle a les cheveux longs et bruns et les yeux noisettes également. Elle n'est pas bien grande mais est dans la moyenne de taille pour l'époque. La jeune fille est bien soignée et aime dépenser son argent. Vous ne la verrez pourtant jamais portant une farandole de bijoux. Elle a pour habitude de porter une amazone, soit une ample jupe assez pratique pour monter à cheval, souvent rouge vif, sa couleur favorite, ainsi qu'un chapeau surmonté de plumes. Niveau caractère, Théroigne n'est pas du genre à se laisser faire. Femme et fière de l'être, elle se plait à se mesurer aux hommes qui l'entourent. Elle défend beaucoup les droits des femmes et est prête à se battre pour la cause féministes. Elle eut une instruction tardive et assez rudimentaire, elle prend néanmoins beaucoup de plaisir à lire des ouvrages de philosophes des Lumières, tel Rousseau, son auteur préféré. Combative et bonne écrivaine, sa condition de femme aisée lui permit de ne pas travailler durant quelques temps, vagabondant dans la ville et s'intéressant à toutes les nouvelles de la capitales et surtout, concernant la politique. Elle est amicale et essaye de ne jamais porter de jugements attifes sur ses nouvelles connaissances. Il n'est néanmoins pas compliqué de s'en faire une ennemie.




Amis



Gabriel de Sandres

♠ Connaissance
>> Le calme avant la tempête
Théroigne et Gabriel avaient trouvé refuge à Notre-Dame alors qu'un pluie torrentielle s'abattait sur la capitale. Ils sympathisèrent pour échapper à l'ennuie.




Marquis de la Fayette
♠ allié
>> Correspondance

Théroigne avait envoyé, sans espoir, une lettre au marquis de La Fayette qu'elle connaissait par ses exploits en Amérique. Mais lorsque ce dernier lui répondit, elle prépara une rencontre. Ils parlèrent de politique ainsi que de sa volonté à agir. A la fin de l'entretien, le marquis lui prêta une arme afin de se défendre ainsi qu'une dérogation signée par sa main stipulant qu'elle travaillait pour lui. Ainsi, elle serait prise au sérieux par les hommes et pourrait aller à la rencontre de vrai révolutionnaires et philosophes.




Boule de Suif
♠ Connaissance
>> Une course matinale

Alors que Théroigne mourait de faim, elle tomba sur Boule de Suif qui portait justement un énorme panier à provision. Elle aida la jeune femme a le transporter jusque chez elle et comme remerciement, elle fut invitée à partager ce repas.




Faustine d'Anelay
♠ Connaissance
>> Fille d'un autre monde

Théroigne se reposait au jardin des Tuileries et vit qu'une jeune noble avait perdu un papier. Sans avoir rien de mieux à faire, elle la lui rendit et les deux jeunes femmes firent connaissance, sans compter sur un homme étrange qui les épiait. Quand Faustine donna rendez-vous le lendemain au même endroit à la révolutionnaire, elle interpella l'espion qui se trouvait être un amant de la jeune femme qu'elle venait de rencontrer. Au café Procope, Théroigne surprit une conversation entre ces deux jeunes gens sans pour autant en connaître la cause.




Maximilien de Robespierre
♠ Amant
>> Allons faire valser leurs discours

Sous une pluie torrentielle, Théroigne s'empressait de rentrer chez elle quand elle percuta le jeune député. Le reconnaissant, elle l'invita à boire un verre pour essayer de s'en faire un allié, comme La Fayette auparavant. Ils discutèrent longtemps et Robespierre prit la jeune femme très au sérieux, de même que ses idées innovatrices. Après plusieurs jours passés à Versailles, enchainant les séances des Etats Généraux, Théroigne et Maximilien finirent pas céder à leur sentiments, passant ainsi de simples amis à amants.




Tancrède d'Istre
♠ Connaissance
>> Qui bien chante, deux fois prie

En visite chez son ami La Fayette, Théroigne ne parvient pas à retrouver son chemin dans les dédales du châteaux de Versailles. Elle demande alors son aide à Tancrède, jeune prêtre en pleine répétition de chorale dans la chapelle royale. Commence alors une conversation entre deux gens qui semblent déranger dans le décor luxueux du château.







Ennemis


Name
♠ who are you
lacus sem. Vestibulum facilisis eleifend nibh. Vestibulum ac suscipit risus. Vestibulum molestie sapien sit amet urna egestas fringilla. Curabitur a nulla placerat dui sagittis sagittis. Nullam adipiscing orci sed orci scelerisque, scelerisque vestibulum neque rutrum. Maecenas at dui viverra, egestas dolor at, dictum turpis.



Name
♠ who are you
lacus sem. Vestibulum facilisis eleifend nibh. Vestibulum ac suscipit risus. Vestibulum molestie sapien sit amet urna egestas fringilla. Curabitur a nulla placerat dui sagittis sagittis. Nullam adipiscing orci sed orci scelerisque, scelerisque vestibulum neque rutrum. Maecenas at dui viverra, egestas dolor at, dictum turpis.




© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les victimes d'une révolutionnaire timbrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LISTE PARTIELLE DES VICTIMES ET MAGOUILLES DU LAVALAS
» Le nombre de victimes du choléra risque d'augmenter exponentiellement.
» L'ARG: Armée Révolutionnaire Grot
» Marine VS Révolutionnaire : Génésis
» Rémunération des soldats de l'armée Révolutionnaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember the past :: Flood :: Oubliettes :: Personnages-
Sauter vers: