La révolution est proche. Revenez en 1789 et réécrivez l'Histoire.
 

Partagez | 
 

 Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 1 Sep - 2:45

J'avais vu Théroigne partir encore plus vite que moi, riant, la liberté de nos montures se fut entendre, mon bel étalon hennissait de bonheur, mais quand je vis le sanglier arrivé, je ne peu m'empêcher de pousser un cris
-Théroigne attention!

Il était trop tard, elle était déjà à terre, je m'approchais d'elle et descendis de ma monture pour tenter de l'aider
-Es-tu sûre que tu n'as rien de casser? Voudrais-tu aller voir un médecin en rentrant de Paris? 


J'étais très inquiet de la voir ainsi, ne rien paraître...je voyais pourtant qu'elle avait du mal à monter sur son cheval sans doute avait-elle été toucher durant sa chute à la main ou au bras... Nous repartîmes vers Paris, plus calmement.

-Nous allons faire attention! 


En un rien de temps, nous sommes revenus à Paris, l'atmosphère était tout autre, moins glorieuse qu'à Versailles. Je regardais mon amie, inquiet encore de sa chute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 1 Sep - 3:35

Le reste du voyage se déroula dans le silence. Je ne savais que dire et je me concentrais pour bouger mon bras le moins possible pour m'épargner toute souffrance inutile, ce qui était assez difficile en soit. Quand Paris fut enfin en vue, je poussai un soupire de soulagement. Je voyais bien que Maximilien s'inquiétais pour moi, ce qui m'agaçais au plus haut point. Je n'aimais pas qu'on me prenne en pitié. Quand la foule se fit plus dense dans les rues de la capitale, nous descendîmes de cheval pour les ramener jusqu'à la demeure de l'ami qui nous avait prêté les chevaux. je tenais bien évidemment la bride de la main droit et laissais pendre l'autre main, ce qui n'attirait pas vraiment l'attention puisque je n'avais nullement besoin de mes deux mains pour tenir ma monture. Quand les bêtes furent arrivées à bon port, nous nous éloignâmes de l'écurie et nous engouffrâmes d'avantage dans la ville. Une fois à arrivés devant le café de Foy, où nous nous étions rencontrés pour la première fois. Je m'arrêtai et dis simplement :

- Nous ferions mieux de rentrer chacun chez nous. Personnellement, j'ai besoin de repos. A ce soir ? Disons ... 20h devant la comédie française ? J'espère que ce n'est pas trop tard pour toi. Tu dois avoir du travail ...

Je ne savais même pas quelle pièce se jouait ce soir à 20h à la comédie française. Nous verrons bien, disons qu'il s'agira d'une surprise. Mais j'avais vraiment besoin de repos et de regarder à mon poignet. S'il me proposait de boire un verre, je déclinerais son invitation, je n'en avais plus la force. Je m'efforçai de sourire en espérant que ça suffirait pour qu'il me laisse partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 1 Sep - 4:07

Le silence me paraissait lourd durant le voyage et elle ne me répondait pas durant mes questions, je pensais alors qu'elle ne voulait pas m'inquiété, or, c'était tout le contraire. Arrivé à Paris puis redonnant nos montures, le café de Foy était près. Quand elle demanda à partir, de regardait vite son bras touché par sa chute. Me pinçant les lèvres.

-Veux-tu que je te raccompagne? 

Bien sûre que j'étais fatigué par ma journée mais j'aimais être avec cette jeune femme. 

-Oui, je suis d'accord, 20 heures me paraît parfait! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 1 Sep - 8:48

Quand il proposa de me raccompagner, je refusai aimablement :

- Ca ira, merci. A ce soir.

Dans un dernier sourire, je me retournai et montai la rue qui allait jusque chez moi. J'ouvris la porte de chez moi et ouvris les rideaux. Je me jetai sur mon lit, épuisée et lâchai un petit gémissement. mon poignet me faisait vraiment mal et je commençait à me demander s'il n'était pas foulé. J'enfuis ma tête dans le premier oreiller qui passa à ma portée et criai un bon coup afin d'évacuer tout la frustration et la douleur accumulée au court de l'après-midi. Et après avoir proféré des dizaines d'insultes concernant les sangliers et le sort qui s'acharnait, je me calmai enfin. Je regardai l'heure et remarquai qu'il était presque 18h. Il me restait moins de deux heures avant de me rendre au théâtre, soit pas assez pour me rendre chez le médecin. Le médecin, quelle arnaque ! Payer des fortunes pour qu'un incapable me dise que j'ai besoin de repos, je refuse ! Si la douleur persistait, peut-être reconsidérerai-je cette option mais pour le moment, je pouvais très bien m'en sortir. Je fouillai dans les tiroirs d'une commode à la recherche de bandages pour embaumer ma main et finis par en trouver après avoir tout retourné. Je me fis un bandage au niveau du poignet et de ma paume de sorte que celui-ci soutienne mes articulations en leur laissant le moins d'espace possible pour bouger. Après ce petit traitement, je m'allongeai à nouveau sur le lit et entrepris de faire une sieste. Mais malgré la fatigue, j'eus du mal à m'endormir, repensant aux Etats Généraux et à ce qui s'y était dit.

Quand je me réveillai, presque en sursaut, je portai instinctivement mon regard sur la pendule. 19h30, je m'attendais franchement à pire. Je me levai d'un bond et me dirigeai vers le coin cuisine. Je mangeai quelques tranches de pain beurré à toute vitesse pour remplir un minimum moj estomac qui réclamait qu'on le remplisse et me changeai rapidement. J'optai pour une robe rouge et blanche assez élégante, assez pour me rendre au théâtre sans passer pour une dépravée. Je remis mon chapeau et me revoilà partie. Mon poignet me faisait toujours mal mais tant que je n'aurai pas à tenir quelque chose en main ou bien à m'appuyer dessus. Essayer de laisser pendre mon bras le plus possible restait donc la meilleure solution. Je me mis en route et ce fut légèrement en retard que j'arrivai à notre point de rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 1 Sep - 9:03

Je fis un sourire à Théroigne quand elle partit pour chez elle. Je me retrouvai seul. Je pris alors le chemin pour chez moi, tranquillement, ma tête était loin d'être vide, voilà que ma tête me jouait des tour, je réfléchissais aux prochains arguments pour les Etats Généraux mais aussi à ce soir. Je me demandais bien qu'elle pièce pourrait être jouer. En tous les cas, j'étais heureux de pouvoir compté sur Théroigne -j'étais honoré d'être l'invité de celle-ci-.
Je rentrais chez moi en soupirant, j'avais laisser beaucoup de papiers sur la table. Je me mis les observer chacun, assis à table, je les lisais , annotait et bouclait des dossiers en tous genre, je n'avais pas de place pour le sommeil...
Cependant, la pendule me réveillais, je ne m'étais pas rendu compte que je m'étais endormis. Il était 19heures; j'avais dû m'assoupir quelques minutes -30 tout au plus-. Je me mis en quête d'une tenu convenable pour la comédie française. Je changea alors de chemise, une blanche et un beau manteau quelque peu sobre cependant. Je me recoiffais un peu et partit alors pour la comédie française. Je fus surpris de ne pas voir Théroigne, une doute surgit : Etait-elle toujours d'accord pour ce soir? N'avait-elle pas eu un problème après sa chute en rentrant chez elle? Il était sûre, si dans 15 min elle n'est pas là...je partais à sa recherche.
Forte heureusement, quand je l'a vis dans sa belle robe rouge, j'eu un sourire, j'étais rassurer de la voir, mes yeux se focalisèrent sur son bandage, fronçant les sourcils.
-Comment te sens-tu? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 1 Sep - 20:42

Je souris à mon ami lorsque je l'aperçus, espérant ne pas trop l'avoir fait attendre. Je le rejoignis rapidement en slalomant entre les différents spectateurs qui attendaient le début de la représentation avec impatience. Moi, je ne savais toujours pas ce que nous allions voir. Une fois à la hauteur de mon ami, je lui souhaitai le bonsoir et vit qu'il regardait mon bandage, perplexe. Je soupirai, m'approchai de lui et posai mon index sous son menton afin de lui faire redresser la tête. Nous nous regardions droit dans les yeux et avec une assurance non feinte, je dis d'une voix douce :

- Tout va bien, ne t'en fais pas.

Je le relâchai et lui souris à nouveau. Je ne voulais pas qu'il s'inquiète, et il n'y avait franchement aucune raison d'avoir peur. Ce n'était qu'une petite blessure gênante mais loin d'être grave.

- Désolée pour mon retard, j'avais perdu l'horloge de vue. J'espère ne pas t'avoir trop fait attendre.

Je l'invitai à me suivre tandis que je m'engouffrais dans la théâtre, déjà occupé par bon nombre de spectateurs. Je choisis deux places au cinquième rang, vers le milieu, car les premières rangées étaient déjà toutes occupées, de même que les balcons. En attendant que la pièce ne commence, je décidai de faire la discussion :

- Tu apprécies le théâtre ?

J'adorais ça. Si je l'avais pu, j'aurais volontiers fait actrice. Mais le destin en avait choisi autrement. Je voulais simplement que nous passions une bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 1 Sep - 21:24

Je fixais encore le bandage sur sa main quand elle s'approcha de moi, j'eu un petit trouble en me plongeant dans ses prunelles, esquissant un sourire, elle me rassura un peu sur l'état de sa main, cependant, je n'étais pas très serein de voir ce bandage.
-Oh ce n'est rien, je me suis un peu assoupi sur mon travail tout à l'heure, quand j'ai ouvert les yeux, il était presque l'heure que je parte! 
 Je lui pris le bras -celui non atrophier- et nous allâmes nous installé dans le théâtre. Théroigne avait choisis de bonne place, j'aurais fais de même si elle m'aurait laissé la guidé. On dit que la meilleur place est celle du prince, en haut, dans le balcon au milieu car nous pouvions voir toute la pièce et toute la salle, cependant, je n'aimais point cette place, nous sommes beaucoup mieux près de la scène, là où nous pouvions presque soufflé sur les bougies pour les éteindre.  Il y avait déjà plusieurs personnes qui mangeaient autour de nous, soit, moi je n’avais pas très faim, je regardais ma belle accompagnatrice en souriant.
-As-tu faim? Si c'est le cas, je peux aller te chercher quelque chose à manger sur les buffets! 

Assis, mon regard vagabonda un peu dans la salle, beaucoup de gens étaient présent et la musique faisait une bonne petite atmosphère, j'entendais le couple assis à nos côtés racontaient qu'il s'agissait de la pièce le Mariage de Figaro de Beaumarchais, cette pièce qu'avait faite interdire Louis XVI en 1784 se jouait encore? J'en était heureux de l'apprendre! Je pris la main de Théroigne en souriant.
-Voilà que nous sommes à la représentation d'une pièce un peu hors la loi! Louis VI avait fait interdire cette pièce il y a quelque années! 

J'eu un petit rire, même si nos gestes ne sont point planifié, notre rang de Démocrate ou Républicain...En tous cas contre la monarchie, revenait à la surface! 
-J'aime beaucoup le théâtre, que ce soit des comédies, des tragédies, des tragie-comédie, j'aime, elles dont réfléchir la plus part du temps, comme Marivaux! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 1 Sep - 21:58

Quand mon ami me proposa de grignoter un petit quelque chose avant le début de la représentation, j'acceptai avec plaisir. Néansmoins, j'irais chercher de quoi satisfaire ma faim après. Je regardais tout autour de moi dand l'espoir d'appercevoir des gens que je connaissais, mes tous les spectateurs étaient de parfaits inconnus. Je fus surprise d'entendre la remarque de Maximilien concernant l'illégalité de la pièce, ce qui me donna d'avantage envie d'en connaître le titre. Je tendis l'oreille pour surprendre la discussion d'un couple d'un cinquantaine d'années qui n'avaient qu'un nom à la bouche : Figaro. Je souris. Les noces de Figaro, quel heureux hasard ! J'appréciais beaucoup cette pièce et possédais même un exemplaire chez moi, enfui au fond d'un tiroir pour que personne ne le remarque. J'avais réussi à l'acquérir sur les routes françaises par un marchand ambulant vendant quelques objets dont la provenance était plus qu'incertaine. C'était une pièce assez drôle et j'étais maintenant convaincue que nous passerions une très bonne soirée. A la remarque de mon ami, je répondis :

- Qu'importe, c'est une pièce que j'affectionne beaucoup et je suis bien contente de la voir enfin jouée sur scène.

Je me levai et demandai aimablement :

- Souhaites-tu quelque chose à manger ? Si oui, tu n'as qu'à m'accompagner, monsieur le gentleman.

Je lui souris et essayait d'atteindre le buffet sans me prendre les pieds dans ceux des spectateurs déjà installés. Les plats proposés étaient simple et de moindre qualité mais conviendraient parfaitement. Je me servis en essayant de ne pas trop forcer sur mon poignet qui me faisait toujours légèrement souffrir, puis revins à la place que nous avions choisi. Le spectacle ne devrait pas tarder à commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 1 Sep - 22:16

J'eu un sourire aimable quand elle m’apostropha qu'elle aimait cette pièce, je l'avais lu il y a quelque temps, au coin d'un bon feu et j'avais rit aux éclats, en espérant que le jeu des acteurs seraient aussi bon que je le pensais. Sans trop en faire comme souvent les acteurs en faisaient. 
-J'avais emprunté le livre de la pièce à un ami, j'avais tant aimé! Beaumarchais est un très bon dramaturge! 
J'accompagnais ,non sans un petit rire à sa remarque, Théroigne au buffet où déjà beaucoup de gens mangeait en regardant les musiciens sur scène Voyant que mon ami avait du mal à se servir avec son poignet, je l'a servit et prit son assiette avec la mienne pour repartir à nos sièges. 
C'est en mangeant un morceau de bouchée à la reine que les 'trois coups' annoncèrent le début de la pièce. La salle de spectacle qui était bruyante à ce moment là se tut. Les comédiens arrivèrent et nous pouvions alors nous vider l'esprit en riant devant cette pièce. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 2 Sep - 1:35

Je mangeai rapidement les différents mets que j'avais sélectionné sur le buffet et écoutai Maximilien encore quelques instants. Je voulus répliquer mais les acteurs imposèrent le silence et les bougies dans la salle s'éteignirent une à une. Le spectacle commença et "Figaro" fit son entrée sur scène. Le reste de la soirée se résuma à des éclats de rires et même parfois des cris montrant le désaccord des spectateurs vis à vis de personnages comme le Comte. L'entracte arriva bien vite, à un moment important de la pièce. Évidemment, je savais comment l'histoire finirait. Suzanne et Figaro finiraient par se marier et tout est bien qui fini bien. Mais les acteurs avaient le don de vous faire oublier cette connaissance de la fin de l'histoire et semblaient vous emporter dans une autre œuvre que vous ne connaissez pas. Je me retournai vers Maximilien et demandai, doucement (il fallait dire que j'étais à moitié endormie et que je devais me réveiller rapidement) :

- La pièce est-elle à votre goût ?

Le ton que j'avais employé rappelait celui des serviteurs lorsqu'ils s'adressaient à leur seigneur, parodie parfaite de la pièce. Figaro était un génie pour moi, et je comprenais beaucoup mieux pourquoi le toi de France avait fait interdire cette pièce. Beaumarchais était très talentueux et courageux d'écrire une telle ouvre par les temps qui couraient. J'avais entendu dire qu'un compositeur Viennois, un certain Mozart, aurait même adapté la pièce pour en faire un opéra. J'admirais tout ces artistes qui ne tenaient pas compte de l'avis des autres et qui écrivaient uniquement pour leur bon plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 2 Sep - 1:56

La pièce était d'une drôlerie et le jeu des comédiens pointu, cela me rassurais de ne pas entendre l'accent que les anciennes stars prenait, prononçant les 'R' à l'italienne et accentuant sur des mots qui n'étaient pas nécessaire. Au bout d'un certain moment, entre deux rires, Théroigne m'avait demander si la pièce m'amusais, je ne pus m'empêcher de rire au ton qu'elle avait employé et entrait dans son jeu.
-Fort bien Fort bien laissez moi donc écouté!
Je lui fit un sourit avant de prendre sa main et de la lui embrasser. Moi qui était timide au quotidien, voilà que je m'amusais à prouver à cette femme à qu'elle point elle m'amusait et elle me fascinait, à quel point de appréciait! Bien sûre, mes joues avait un peu rosies et je m'étais vite remis sur la pièce qui se déroulait devant nous, lâchant alors sa main doucement, comme si j'avais fait une quelconque bêtise. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 2 Sep - 2:36

La réponse du jeune homme me fit rire avant de reporter mon attention sur la pièce. Je sentis sa main se poser sur la mienne et cela me fit le plus grand bien. Je me laissai faire et éprouvai presque du regret lorsqu'il laissa glisser sa paume pour regagner sa place habituelle. Mais bien vite, je me concentrais à nouveau sur la pièce. Le dernier acte finit par arriver puis la dernière scène, et enfin, la dernière réplique, prononcée par Figaro. Des tonnerres d'applaudissements montèrent dans la salle après le silence marquant la fin de la pièce. Tour à tour, les acteurs saluèrent la public avant de disparaître derrière le rideau rouge qui se refermait. J'applaudis avec ardeur et me levai pour accentuer mon opinion, tout comme une grande partie de la salle. Il devait être près de 23h désormais et la fatigue commençait à se faire ressentir. Je me retournai vers mon ami et voulus lui demander ce qu'il voulait faire, mais le bruit couvrait ma voix, affaiblie par la fatigue. Je le pris par la main et le tirai vers la sortie, vers laquelle se précipitaient déjà des dizaines de personnes. J'étouffais et le bruit m'insupportait, il fallait que je sorte rapidement. Une fois que j'eus atteint le dehors, j'inspirai quelques bouffées d'air frais pour me rafraîchir. Je lâchai la main de Maximilien alors que nous étions à l'écart de la foule qui sortaient du théâtre, juste sous un lampadaire. Il faisait beaucoup plus frais qu'à l'intérieur de la salle et je ne pus m'empêcher de frisonner, croisant les bras afin de me réchauffer. Le temps était doux en cette saison mais la différence de température était trop importante.

- Merci d'avoir accepté mon invitation, j'ai vraiment passé une excellente soirée !

Je ne savais que dire d'autre, il n'y avait rien d'autre à dire je pensais. Alors, je restais là, immobile, en attendant la réponse se mon ami. J'étais morte de fatigue mais j'espérais que le moment de nous quitter arriverait le plus tard possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 2 Sep - 2:50

Son silence après mon baise main m'apaisais, j'avais eu peur que celle-ci ne me gifle ou me dire son mécontentement, j'avais bien compris qu'elle était franche, c'est bien cela qui était bon, une dame ayant de la franchise, pas une de ses personnes hypocrite, qu'on croisait de plus en plus souvent! 
Une fois sortie du théâtre de ferma mon manteau mais quand je reportais mon regard sur Théroigne, les bras croiser, j'eu bon de déboutonner mon manteau et de lui donner.
-Avec ceci tu auras plus chaud.
Je n'étais pas frileux, le manteau que j'avais pris n'était qu'une formalité, une histoire de bonne conscience, de me dire que j'étais bien habillé, un manteau, cela donnait plus de classe. Hors du théâtre, ce geste était pour moi simple et courtois. 
Je vis que mon amie avait une petite mine, sans doute était-elle fatiguée, je me pinçais les lèvres .
-C'était une très bonne soirée!! Merci encore d'avoir penser à moi pour t'accompagner...Tu sembles fatiguée, veux-tu que je te raccompagne?
J'espère, intérieurement, qu'elle accepte. Moi-même j'étais un peu endormie mais ne voulais point la lâcher de suite. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 2 Sep - 20:32

J'acceptai volontiers manteau qu'il me tendait, certes un petit peu gênée. J'espérais simplement qu'il n'ait pas froid. Quand il me proposa de me raccompagner, je dis simplement :

- Tu ne me laisseras pas partir si je refuse. Alors, volontiers.

J'esquissai un sourire et me mis en route. Le soir de notre rencontre, Maximilien avait insisté pour que je reste chez lui, puis pour me raccompagner pour éviter qu'il ne m'arrive quelque chose. Ca ne servait donc à rien de décliner l'invitation puisqu'il s'agissait d'une obligation camouflée. Mais ça ne me dérangeait nullement, je préférais justement. Je marchais doucement. Je n'habitais pas loin de la comédie française et ma maison ne devait se trouver qu'à une dizaine de minutes à pied. J'espérais seulement qu'il ne nous arriverait rien en chemin. Je levai les yeux au ciel et observai le ciel sans nuage et étoilé qui nous surplombait. La lune brillait et les étoiles scintillaient, tout était vraiment magnifique. Dommage que les toits ne me permettaient de dévoiler qu'une partie de cette immense toile qu'était le ciel. Le silence se faisait pesant. je repensais à la pièce et plus vraiment au moment présent. j'étais trop fatiguée pour trouver un bon sujet de conversation alors je me contentai de marcher, silencieuse, perdue dans les pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 2 Sep - 23:07

-Tu commence à me connaitre...

J'eu un sourire au coin. Je pris son bras et nous commençâmes à marcher pour l'a raccompagner. Le trajet était silencieux et Paris n'avait pas encore fait place aux nuits néfaste, il fallait en profité. En voyant le ciel  étoilé, je souriais. Voilà une bien belle soirée qui se terminait. 

Théroigne était silencieuse, sans doute tombait-elle de fatigue, voilà pourquoi je ne préférais pas parler et simplement écouté ce silence qui n'allait pas durer éternellement. Par chance, nous arrivâmes très vite chez mon amie sans aucun problème, je l'a regardais et lui lâchais le bras pour qu'elle puisse ouvrir la porte de son toit. 

-Je tombe de fatigue, nous nous verrons sans doute demain pour les Etats Généraux, enfin, si tu viens...Je serais tout de même d'avis que tu te reposes, tu as la mine d'une petite fille n'ayant pas dormis de la nuit à cause d'un cauchemar.

Je trouvais cela mignon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 3 Sep - 6:45

Ma maison apparut bientôt au coin de la rue et je sortis ma clé. Le passage devant le café de Foy n'avait posé aucun problème malgré l'agitation qui y régnait et personne ne traînait dans les rues avoisinant le bistrot. Une fois devant la porte, j'ouvris la porte et m'appuyai contre la poutre qui délimitait la porte. Je pris soin d'allumer une lanterne afin de ne pas rester dans le noir complet et me tournai vers mon ami. Sa remarque me fit sourire. Je n'avais pas l'habitude d'être assimilée à une petite fille ! Sur un ton sarcastique, je poursuivis sur cette lancée et répondis :

- Que veux-tu ? Tu hantes mes nuits, tu devrais avoir honte !

Je rigolai faiblement, prenant compte de mon état de fatigue avancé pour la première fois de la soirée. Je retournerai volontiers avec Maximilien demain, mais il fallait que j'aille coucher au plus vite car je sentais la lucidité me quitter petit à petit.

- Je viendrai avec toi demain à Versailles. La séance d'aujourd'hui fut très ... bénéfique. Merci de bien vouloir de moi. Par contre, il serait plus judicieux d'éviter l'équitation demain je pense.

Mon poignet me faisait moins mal depuis que je l'avait bandé, mais la douleur restait toujours présente. Je souris avant de lui tendre la lanterne que je tenais en main, toujours la droite.

- Voici votre lanterne quotidienne très cher. Il faudra tout de même que vous me les restituiez un de ces jours. Bonne nuit, et sois prudent.

Nous nous saluâmes et je rentrai à l'intérieur, allumant une autre lanterne. Je commençais à tomber à court, il ne faudrait pas que ce manège ait lieu chaque soir durant des mois. Sur cette pensée, je me changeai et rejoignis mon lit dans lequel je n'eus aucune peine à m'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 3 Sep - 10:42

J'eu un faible rire en entendant sa proclamation, haussant légèrement un sourcil. 
-Et bien voilà que tout est de ma faute!
Dis-je d'un air amusée, sachant très bien qu'il fallait tout prendre à la plaisanterie. Puis, quand elle m'annonça qu'elle viendrait avec moi le lendemain à Versailles, je fus très heureux mais aussi inquiet. Je savais que le sommeil manquait à chacune des personnes qui allait aux Etats Généraux, aussi bien aux députés qu'aux public.
-Reposes-toi, je ne t'en voudrais pas si tu ne venais pas, reposes ton poignet, il a l'air de te faire encore bien mal...
Je l'a regardais en souriant, prit la lanterne qu'elle me tendait et rit un peu, il fallait à tout prix que je lui redonne ses biens, au cas où celle-ci manquerais un jour de lanterne. 
-Je te les rapporterais demain. Je ne m'attardes point, je te souhaite une bonne soirée.
Je lui fit un baiser sur le front, signe de protection, puis tournais les talons.
-Je serais prudent! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Jeu 4 Sep - 6:24

Les cloches des cathédrales me réveillèrent le lendemain matin. Le réveil fut difficile. A vrai dire, terriblement difficile. Après un généreux rappel de mon poignet m'indiquant qu'il était encore souffrant et qu'il fallait toujours le ménager, je me levai et fit un effort pour paraître énergique et motivée. Et cette technique fonctionna puisqu’une demie-heure plus tard, j'étais en pleine forme et la fatigue s'en était allée pour un moment. Je m'habillai et mis la même robe que la veille (il fallait dire que je n'avais pas cinquante tenus différentes) et mis chapeau. Il devait être près de six et me mis donc en route. Mais avant de fermer la porte, mon regard se posa sur le manteau de Maximilien. Que faisait-il là ? Je réfléchis à la soirée d'hier et me souvins qu'il me l'avait prêté pour me réchauffer. Étrangement, dans mes souvenirs, il me semblait lui avoir rendu. Je haussai les épaules et pris le manteau avec moi, après quoi je sortis de ma demeure.

Dans les rues, quelques ivrognes rentraient chez eux en titubant, des tâches suspectes sur leur chemises et une bouteille à moitié vide à la main. J'eus droit à quelques remarques désobligeantes dont je ne tins pas compte et que je ne prendrais pas la peine de répéter. Une fois devant la maison de Maximilien, je frappai et lorsque la porte s'ouvris, j’ôtai mon chapeau pour faire une révérence :


- Bien le bonjour ! Me voici, encore et toujours fidèle au post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Jeu 4 Sep - 6:40

Voilà que l'a porte se fermait, j'allais alors rentré chez moi seul avec la lanterne de Théroigne. J'arrivais près du café de foy quand un ivrogne s'empressa de venir me parler, je reconnu un des nombreux noble qui était à la brasserie le midi même, un de ceux qui n'avaient pas oser parler quand j'étais avec la dame au fort caractère qu'était Théroigne. J'avais beau le snober, faire comme s'il n'existait pas, il me suivait.
-Laisses-moi donc rentré tranquillement espèce de vieil ivrogne!
Ce fut sans doute le mot de trop pour l'homme qui s'empressa de prendre son poignard pour tenter de me blesser. Fort heureusement, sa vue était flou et il me rata de peu, m’éraflant juste l'épaule droite. Il tomba raide, soul, sur le sol, je partis vite chez moi après cette altercation, un peu lâche, je dois le dire. 
Après m'être soigné l'épaule, je partis me coucher pour une courte nuit. c'est en entendant quelqu'un toqué à ma porte d'entrée qui me fit me réveillé, je mis ma robe de chambre et partit ouvrir, qu'elle fut ma surprise de voir Théroigne...Qu'elle heure était-il?! 
-Bon sang! Il me semble que je suis en retard! 
Je n'avais même pas eu le temps, la veille, de changer ma chemise encore tâcheté de sang de mon épaule blessé. 
-Entre voyons, je fais vite! 
La laissant entré, je partis vite me changer! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Sam 6 Sep - 6:42

Quand je relevai la tête, je découvris mon hôte dans une tenue des plus inattendue. Je retins un rire lorsque je le vis dans sa robe de chambre, étais-je en avance ou serait-ce lui qui était particulièrement en retard ? Un bref coup d'oeil vers la pendule me fit pencher pour la seconde solution. Mais quand je reposai les yeux sur Maximilien, mon sourire s'évanouit aussitôt en voyant la blessure à son bras. Je fronçai les sourcils en songeant qu'il ne l'avait pas hier, et qu'il avait donc du avoir un accroc lors de son retour. La chemise était encore tâchée de sang mais la blessure ne semblait pas si grave, certainement causée par une lame ou une autre arme du genre. Il ne pouvait s'agir d'une simple écorchure, c'était impossible ! Je sentis l'angoisse monter en moi en imaginant les divers scénarios possibles pour expliquer cette blessure et ne rien lorsque mon hôte parti se changer.

J'entrai dans la demeure et pris le temps d'observer les différents objets que j'avais pourtant déjà vu les deux jours précédents. J'essayais de me convaincre que Maximilien avait été la malencontreuse victime d'une tentative d'agression, mais la théorie que ce puisse être personnel de me quittait pas. Et si les agresseurs avaient été les nobles de la veille ? Mon ami n'était-il blessé qu'au bras ? Quand il revint enfin, je ne le laissai pas le temps de parler :


- Qu'était-il arrivé à ton bras ?

J'aurais très bien pu sortir une réplique telle que "On a fait une mauvaise rencontre sur le chemin du retour ?", mais j'étais trop angoissée pour rire. J'avais terriblement peur que ce soit ma faute et je ne pouvais m'empêcher de me sentir coupable tant que je ne saurai pas la cause exact de cette blessure.

- Laisse-moi jeter un coup d'oeil. Je ne suis pas médecin mais ce serait trop bête que la plaie s'infecte.

J'en restai là momentanément, espérant avoir des détails au cours de la conversation à venir. J'espérais seulement qu'il me laisserait regarder l'état de son bras pour évaluer la gravité de la blessure, bien que je ne pensais que ce ne soit pas grave. S'il refusait, ça ne m'étonnerait pas. Après tout, je ne lui avais pas dit que j'avais mal au poignet la veille, même si je n'ai pas réussi à la cacher bien longtemps. Je ne ferais que recevoir la monnaie de ma pièce, bien fait pour moi. Nous faisions une belle paire de bras cassés à nous deux tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Sam 6 Sep - 19:38

Une fois Theroigne entrer chez moi, je partis m'habiller, j'avais confiance en elle, je savais qu'elle ne toucherait ni aux papiers ranger en tas sur le coin de la table ni a une toute autre chose importante. Quand je revins, j'eu un sourire quand elle me demanda pour ma blessure.

-veux-tu un verre d'eau avant?

je me servit et tout en regardant l'eau couler dans mon verre, je lui contais ma soirée.

-en rentrant, j'ai retrouver l'un de nobles du midi, il avait bu et a voulu se battre avec moi pour l'affront que nous avions dit quelques heures au paravant, étant plutôt pacifiste de ce coter la, je n'ai pas voulu. En soit, je n'ai pas eu le temps puisqu'il était tellement soul qu'il est tomber au sol apres avoir fait un pas. La lame de son poignard m'a égratigné.

je l'a regardais, voulant la soulager, je la prit par les épaules.

-allons, tout vas bien, j'ai soigner ma blessure en rentrant, désinfectée et cachée sous des couches de tissus, je n'ai rien a craindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 7 Sep - 2:34

J'acceptai la proposition de Maximilien concernant le verre d'eau et me demandai s'il ne voulait pas changer de sujet. J'attendis néanmoins son retour et le remerciai lorsqu'il me tendit le le verre. Je le sirotai tandis que mon hôte m'expliquait les péripéties qui lui étaient arrivées la veille au soir. Et comme je le craignais, j'en étais partiellement la cause. Si je n'avais pas nargué ces nobles hier, peut-être Maximilien ne se serait-il pas fait attaquer dans la rue. Il ne me laissa pas voir sa blessure mais me rassura en prétendant l'avoir déjà traité et désinfectée. Je le regardai droit dans les yeux à la recherche du moindre indice m'indiquant qu'il pourrait mentir, mais détourna rapidement le regard. Je répondis un simple "d'accord" avant de m'éloigner de Maximilien. J'étais tout de même angoissée à l'idée de devoir sortir et de peut-être croiser à nouveau le chemin de ces jeunes aristos, peut-être armés et résolus à nous faire la peau. Il était plus que probable que je m'inquiétais pour rien, mais j'avais toujours tendance à imaginer le pire.

- Souhaites-tu toujours te rendre aux Etats Généraux avec moi ? Je me rends bien compte que c'est ma faute si tu t'es fait attaquer hier ...

J'étais honteuse, j'évitais de croiser le regard de Maximilien en trouvant le sol particulièrement intéressant. J'avais évidemment envie de me rendre à nouveau à Versailles, mais je ne voulais pas qu'il arrive quelque chose à mon ami par ma faute. S'il le fallait, je serais prête à l'oublier pour qu'il ne lui arrive rien. Je tenais à lui, c'était normal, même si nous ne nous connaissions que depuis quelques jours. Mais je ne voulais pas qu'il se fasse trancher la gorge à cause de mes railleries, il en était hors de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 7 Sep - 19:06

Je buvais mon verre d'eau d'une traite, étant encore un peu fatigué, j'etais plus lent qu'a l'ordinaire.il était évident que les heures de sommeil me manquait et qu'il fallait a tout prix que je dorme. Je regardais Theroigne boire son verre aussi avant d'hocher la tête.

-oui, bien suez que je le veux! Les péripéties d'hier auraient très bien pus arriver a n'importe qui, crois moi, il n'y avait aucun signe trahissant un quelconque intérêt en ma personne. Si nous le recroisons, je suis sure qu'il ne se souviendrait de rien!

pour la rassurer, je portais ma main a son épaule, la caressant doucement, sur mes lèvres, un petit sourire, je relevais doucement sa tête et lui deposais un baiser sur le front.

-n'aie crainte.

le verre d'eau finit pour moi comme pour elle, je éloignais pour me préparer a sortir.

-notre voiture doit nous attendre, nous y allons?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 8 Sep - 7:28

Ses paroles me rassurèrent quelque peu et je terminai mon verre d'un trait, après quoi je le rangeai à côté de son congénère que Maximilien venait de finir à son tour. Je ferai attention quand nous irions à Versailles et arrêterait de provoquer le premier pigeon doré venu, s'inquiéter ne servirait à rien. Je ne vis même pas mon ami approcher et fus presque surprise lorsque sa main de posa sur mon épaule. Je ne bronchai cependant pas et laissai son visage se rapprocher du mien. Je ne le repoussai pas non plus lorsqu'il déposa un délicat baiser sur mon front, ce qui provoqua en moi une vague de douce chaleur qui, je l'espérais, n'atteindrait pas mes joues pour les empourprer. Je sentis les lèvres se retrousser pour dessiner un léger sourire. Qu'attendais-je exactement ? Plus qu'un simple baiser sur le front ? Je me sortis rapidement cette idée de la tête pour revenir au moment présent. Quand j'entendis la remarque du jeune homme, j’acquiesçai d'un signe de tête et rejoignis la porte, suivit de près par Robespierre. Regardant des deux côtés en sortant de la maison, plus pour m'assurer que personne ne nous attendait avec un poignard plutôt que dans le but de trouver le fiacre, je finis par sortir dans la rue qui commençait à se remplir de monde. Effectivement, un fiacre nous attendait impatiemment et ce fut sans plus tarder que je montai à l'intérieur de la voiture sans oublier de saluer le chauffeur.

Le fiacre se mit en route, d'abord doucement, bloqué par quelques passants, puis plus rapidement lorsqu'il atteignit le sentier qui menait à Versailles. Je regardais le paysage défiler par la fenêtre ainsi que quelques autres fiacres qui nous dépassaient où qui nous doublaient, en fonction de leur retard. Je ne me rendais pas compte que mes yeux se fermaient et que je luttais pour ne pas m'endormir. Le soleil, quant à lui, sortait de son lit de nuage et pointait le bout de son nez à l'horizon. J'étais fatiguée et pas des plus réveillée. Je fis un effort surhumain pour m'extirper à cette douce sentation avant de dire en m'étirant :


- La journée risque d'être longue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 8 Sep - 11:25

Une fois a l'extérieur de mon habitation, je montais apres Theroigne dans le fiacre mit a notre disposition. Assis en face d'elle, je voyais ses yeux se fermés mais je ne pouvais m'empêcher de dire que la demoiselle était charmante. Puis, je regardais le ciel et le soleil se lever, tentant de ne pas trop penser a la douleur de mon épaule.

j'eu un sourire une fois que Theroigne prit la parole. Me préparant a sortir pour aller au château. Le trajet a vaut été silencieux mais parce que nous étions tous les deux proie a la fatigue. Je venais seulement de commencer la journée que je voulais déjà aller me coucher

.-oh oui, ca va être très long. La fatigue m'envahis déjà...

je poussais un soupir en sortant du fiacre. Je pris le bras de Theroigne et nous allâmes vers le lieux ou les états généraux se déroulaient. Je voyais plusieurs députés aller dans notre sens et plusieurs noble dont celui qui m'avait blesser la veille. J'avais donc eu raison de ne pas insister hier, il ne se souvenait plus de rien au vu du snobisme du jeune homme.

je laissais mon amie près des portes de notre salle. Lui souriant, je pris ses mains dans les siennes.

-nous nous attendons apres cette séance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Allons faire un tour, du coté de chez Swan… (Alexandra & Molly)
» Allons faire un tour au zoo (Li)
» Allons faire du shopping [PV Maggie Fox]
» Tu vis dans mon coeur, Qu’importe leurs discours, Tu vivras dans mon coeur, Toujours... [Adrian]
» Allons faire trempette ! [Mission]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember the past :: Flood :: Oubliettes :: RP-
Sauter vers: