La révolution est proche. Revenez en 1789 et réécrivez l'Histoire.
 

Partagez | 
 

 Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Ven 8 Aoû - 22:05

J'haussais les épaules, après tout, ce n'était qu'une invitation d'ami à ami, je n'étais pas focaliser sur les femmes, préférant avec les idées sur la politique du pays plutôt que sur la politique de mes sentiments. Je pris le morceaux de pain qu'elle me tendais, l'a remerciant. Après en avoir croqué un morceaux et l'avoir avaler, je l'a regardais.

-Oh oui, Si vous...enfin, tu le souhaites, c'est vrais qu'il est plus simple de se tutoyer, après tout, c'est une marque d'égalité!


Je lui fit un sourire et mangeais tranquillement. Le feu commençait à s'éteindre mais il faisait bon dans l'habitacle, enfin, pour ma part. Peut-être que Théroigne avait encore froid? Je l'a regardais après avoir bu une gorgée d'eau.

-As-tu encore froid? Si c'est le cas je peu rallumer le feu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Sam 9 Aoû - 22:05

Après que la question du tutoiement ait été réglée, mon hôte proposa de rallumer le feu. mes vêtements étaient désormais presque secs et je ne voyais pas l'utilité, excepté pour donner une ambiance plus conviviale à la pièce. Je haussai les épaules :

- Je n'ai plus froid, merci. Mais si v... tu souhaites le rallumer, libre à toi. Je ne compte pas rester, ce serait plus facile pour moi de passer la nuit chez moi.

La pluie semblait enfin se calmer, après être tombée toute la journée, mais faisait désormais place au vent. Je continuai de manger tranquillement, profitant de l'instant présent. Tout doucement, je prévoyais mon retour jusque chez moi. J'avais eu le temps de mémoriser la rue jusqu'au café et ma maison n'était plus qu'à un cinq minutes à pied de cet endroit, pas de quoi avoir peu et distance loin d'être infranchissable dans la pénombre. Tout serait plus facile si je rentrais chez moi, et je ne voulais abuser de l'hospitalité de min hôte. Le dîner se termina doucement et je débarrassai la table, proposant même de faire la vaisselle. Après quelques instants, je dis simplement :

- Je vais rentrer, il se fait tard. Merci pour ton hospitalité et à demain.

Je lui souris et me dirigeai vers la porte. Je ne savais s'il voulait voulait m'accompagner. Aussi, j'attendais quelques instants pour connaître sa réponse et également pour se saler en bonne et due forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 10 Aoû - 5:34

Après avoir entendu sa réponse négative sur le feu, j'haussais les épaules en souriant, mes vêtements secs, ce n'était pas la peine de chauffer à nouveau la pièce. Je finissais doucement mon assiette et l'aidais à débarrasser la table mais quand elle proposa de faire la vaisselle, j'hochai la tête négativement.

-Laisses donc la vaisselle, je l'a ferais en rentrant tout à l'heure, enfin, si tu veux bien de ma compagnie pour te ramener. Je préférerais, je serais moins soumis aux doutes d'une quelconque attaques envers toi...

Je n'attendais pas sa réponse, je pris mon manteau maintenant sec et le mit, j'éteignais mes bougies et nous sortîmes de la maison, la fermant. J'allai regarder chaque coin de rue où nous passerons pour ne pas me perdre dans la ville, une chance que j'avais de la mémoire. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 11 Aoû - 5:38

Je ne pus m'empêcher de sourire lorsque je vis mon hôte prendre son manteau. Ainsi, il allait tenir sa promesse et me raccompagner. J'ouvris la porte et descendis les quelques marches jusqu'à la rue. Une violente bourrasque de vent dévala la ruelle et je dus retenir ma robe pour qu'elle ne se souleva.

- Quel temps ...

Je suivis Maximilien qui semblait savoir où il allait. La nuit tombait doucement et les lampadaires ne devraient pas tarder à s'allumer (où plutôt, à être allumés). Je savais que ça ne valait pas la peine de discuter car le vent couvrirait aisément le son de nos voix. Aussi, le voyage, à l'image dîner, se déroula dans le silence. Après plusieurs minutes, les lumières du café de Foy illuminèrent enfin la ruelle. L'endroit était encore plus rempli que lorsque nous l'avions quitté, les réfugiés laissant leur place à des assoiffés. En passant devant, je ne pus m'empêcher de regarder les personnes qui en sortaient et remarquai avec amusement que les nobles que nous avions croisé plus tôt venaient juste de quitter le café, totalement ivres. Je roulai des yeux, ne pouvant comprendre cette frénésie pour la boisson. Pourtant, je cessai de sourire quand une main m'attrapa fermement par le bras, m'obligeant à faire face à mon geôlier. Il s'agissait justement d'un des péruqués qui venaient de sortir, pas plus sobre que les autres à première vue. Je me débattis quelques instants sans plus de conviction, presque curieuse de savoir ce qu'il me voulait.

- Tu... T'es vachement b-b-belle, t'sais.

Il empestait l'alcool et on aurait pus le sentir arriver  trois rues d'ici. Je n'étais même pas sûre qu'il savait encore ce qu'il faisait et l'effet de la boisson semblait lui avoir fait perdre toutes ses bonnes manières de courtisan. Je jouai tout de même le jeu quelques instants, afin de voir jusqu'où cet homme d'une quarantaine d'année serait capable d'aller.

- Trop aimable

- T'veux v'nir chez moi. J'suis ri-riche tu vois ... J'ai une grande maison et un gr-grand lit. S'tu veux, on peut p't'être ...

- Sans façon, merci de tout de même pour l'invitation.

Sur ce, je me dégageai et entrepris de m'éloigner mais on me retint encore, par la taille cette fois, puis on me tira en arrière, de sorte à me retrouver contre mon assaillant. Fini de jouer, je n'étais plus d'humeur et je ne comptais pas le laisser m'emmener dans sa bêtise grandissante. Un coup de coude dans le visage le fit lâcher prise et les encouragements de ses amis se turent bien vite en voyant du sang couler du nez de leur compère. Le coup n'était pas bien puissant mais l'effet de l'alcool le fit tomber à terre, plus ivre mort que sonné. J'esquissai un sourire victorieux avant de me retourner rapidement. Je pris la main de Maximilien, dont je n'avais pas tenu compte lors de cette prise de tête. J’accélérai le pas pour m'éloigner au plus vite du petit groupe.

- Il vaudrait mieux partir avant que ses amis ne se rendent compte de ce qu'il s'est passé, intimai-je à Maximilien.

S'ils étaient aussi saouls que le croyais, ils n'arriveraient pas à aligner deux pas. mais par mesure de précautions, je préférais regagner ma maison au plus vite, là où je me sentirais à l'abri.


[Hors RP : désolée pour le temps de réponse mais je travaille exceptionnellement toute la semaine ... J'essayerai de faire plus vite pour les prochaines réponses ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 11 Aoû - 5:55

Hj: Je t'en fais pas, ce n'est rien, ça va être la même chose pour moi car j'emménage samedi et je ne sais pas si j'aurais internet Wink


A l’extérieur, je me rendais vite compte que le vent était très fort, tellement que je devais tenir mon manteau pour ne pas qu'il s'envole. La nuit commençait à prendre place et il fallait plisser les yeux pour pouvoir voir dans la pénombre.  A son exclamation sur le temps, j'hochais la tête, silencieux. Les yeux me piquaient tant le vent était fort. Arrivé au café de foy, j'eu un sourire qui se dissipa très vite quand un homme commença à venir embêter Théroigne. J'allais aller l'aider, hors, elle avait été si rapide que je n'eu pas le temps de l'aider. 

J'étais forcément surpris de voir ce petit bout de femme si forte et quand elle me prit la main, mes joues rosirent malgré le froid. Après les avoir semé, je regardais la demoiselle.

-Tu me surprend de plus en plus! Je n'ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit qu'il était déjà à terre! 

Voilà qu'on prenait un chemin que je connaissais, cependant, je l'a laissais prendre le pas puisque je ne savais point où elle logeait, toujours ma main dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 11 Aoû - 8:05

Les rues me semblaient beaucoup moins lumineuses à présent, mes yeux s'étant rapidement habituées à la lumière du café. Pourtant, après quelques instants, je pus à nouveau voir quelques mètres devant moi dans la pénombre sans avoir à forcer ma vue. Quand je fus sûre que nous étions hors d'atteinte des aristocrates un peu trop éméchés, je ralentis la cadence afin de reprendre mon souffle ... et peut-être aussi, de manière inconsciente, de passer plus de temps avec mon ami.

- Je l'ai à peine poussé, l'alcool à fait le reste. Ce n'est pas vraiment un exploit ...

Je me retournai et revins à sa hauteur, lui souris et me rendis enfin compte que je tenais encore sa main. Je rougis légèrement en espérant que ça ne pouvait pas se voir dans l'ombre. Pourtant, je ne pouvais me résigner à la lâcher. Je me sentais en sécurité ainsi, et j'avais beaucoup de mal à admettre que cette sécurité était due à la présence d'un homme plutôt que d'un couteau ou un pistolet. Peu à peu, je laissai pourtant glisser ma main pour finir par lâcher celle du député. La maison n'était plus loin et je pus bientôt l'apercevoir à travers l'obscurité. Je soupirai discrètement, je ne voulais pas rentrer. J'étais pourtant bien décidée il y avait de cela quelques instants. as désormais, j'avais envie d'aller au théâtre, au restaurant, à n'importe quel bal. Mais la raison était plus forte et cette raison me dictait de rentrer et de vite rejoindre mon lit : demain serait une longue journée. Quand j'arrivai enfin devant la porte de ma demeure, je soupirai à nouveau en me tournant vers Maximilien :

- Merci beaucoup de m'avoir raccompagnée. J'ai passé une très bonne soirée en votre compagnie.

Je sortis la clé de ma poche et ouvris la porte. Je trouvai rapidement un lanterne et de quoi l'allumer. Un petit peu de lumière ferait le plus grand bien. Je restai statique encore quelques instants avant de clôturer :

- A demain matin alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 11 Aoû - 8:32

Quand sa main glissa hors de la mienne, je ne pus m'empêcher d'être un peu déçu, peut-être parce que l'a présence d'une femme à mes côtés m'avait manqué, même si notre relation était amicale. Je n'avais eu que très peu de relation avec des femmes, j'étais tellement encré dans mes idées, dans mes affaires d'avocat ou de politique qu'elles finissaient toutes par partir. Pourtant, je prenais soin d'elles, je leurs faisait à manger le soir, leurs faisait coulé un bain chaud et les endormait par des baisers...Il semblait que ce n'était jamais assez. 

-Certes mais c'était tout de même surprenant! 

Une fois arrivé à la porte de chez mon amie, j'eu une vague de tristesse, voilà qu'il fallait que je l'a quitte...La nuit serait bien longue, selon moi. J'étais bien avec elle...

-C'est normal Théroigne, je me devais de te ramener, même si j'avoue n'avoir pas servit à grand chose devant ces ivrognes.

Que dis-je amusé encore une fois, puis, je pris sa main pour entamé un baise main mais, me rappelant qu'elle avait préféré qu'on se serre la main à notre rencontre, je lui fis un simple sourire et la lui serra. 

-A demain! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 12 Aoû - 5:49

J'hésitais à le laisser partir seul dans la pénombre avec ces ivrognes qui traînaient dans le coin, d'autant plus qu'il devrait passer par le café de Foy encore une fois pour rejoindre son domicile. A moi qu'il ne connut un autre chemin ? dans le doute, je lui tandis la lanterne, j'en avais d'autres à l'intérieur :

- Je serais plus tranquille si tu prenais ceci. Je ne voudrais pas de retrouver à moitié mort dans une ruelle parce que tu n'auras pas vu venir ton assaillant !

Après cette touche d'humour et plusieurs salutations, je fermai enfin la porte et allumai une nouvelle lampe. La pendule accrochée au mur indiquait dix heures. Le temps était passé si vite ! Je soupirai encore quelques temps, essayant de me mettre en tête que Maximilien arriverait saint et sauf chez lui et ne se ferait pas tuer par ma faute. La solitude m'ouvrit les yeux sur la fatigue qui m'habitais, et sans plus attendre, je partis rejoindre mon lit douillet à l'étage. Quelques minutes plus tard, je dormais profondément malgré l'excitation d'être déjà le lendemain matin.

Il était cinq heures, je venais d'entendre la pendule du bas sonner le nombre de coup qui correspondait à l'heure actuelle. Je me levai difficilement, mes paupières encore lourdes de fatigue. Mais l'idée de me rendre aux Etats Généraux avec Maximilien me redonna un petit peu de courage et de motivation. J'ouvris mon armoire et cherchai longtemps ma tenue d'équitation que j'avais utilisée jadis. Je finis par la trouver, au fin fond de la commode, encore en bon état malgré son âge. Je l'enfilai et remarquai avec joie qu'elle m'allait encore parfaitement. Il s'agissait d'une robe en tissu rouge, ainsi que quelques accessoires noires et blancs. Un haut de chausse se cachait sous la robe, facilitant les mouvements. Avant de sortir, je rassemblai quelques affaires dans une sacoche (de quoi écrire et quelques feuilles) et mis mon chapeau fétiche sur ma tête. Quand je sortis, ce fut avec soulagement que je constatai qu'il ne pleuvait pas. Le ciel était couvert mais le temps semblait rester sec. Je me mis en route et au bout de plusieurs instants, je me retrouvai devant la porte de mon ami, à laquelle je frappai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 12 Aoû - 6:05

Je pris gentiment la lanterne qu'elle me tendais, la remerciant sans cesse et lui promettant de le lui rendre le lendemain. Il était vrais que je me sentais plus en sûreté avec de la lumière, ainsi je voyais tous les dangers qui pouvait se mettre en travers de mon chemin pour rentrer.

Une fois la porte de Théroigne fermé, je me mis en quête de rentrer chez moi, il faisait nuit noire et le vent soufflait encore fort. A la simple lueur de la lanterne, je vis des cadavres de bouteille de vin éparpillé un peu partout sur le trottoir, signe que j'arrivais près du café de foy maintenant fermé, c'était assez surprenant d'ailleurs. D'habitude, il ouvert jusqu'à l'Aube, j'y croisais le gérant, mettant sa cape, lui demandant pourquoi le café était fermé. Il me raconta qu'une bande de noble venait de saccager l'endroit après ne pas avoir eu ce qu'ils voulaient avec une femme...Théroigne? 

Après m'avoir assuré que tout allait bien pour lui et sa famille, il m'annonça que le café serait ouvert de nouveau le sur lendemain, lui donnant le temps de tout remettre en place. 

Une fois rentré chez moi, le calme était bien là, cela en était même un peu pesant. J'allais me défaire de mes habits et allais me coucher. Ma nuit fut courte puisqu'à 5 heure, j'étais levé. Je passais devant mon armoire, prenant l'une de mes tenus les plus professionnel: une chemise blanche, un boléro rouge à mettre par dessus, des collants, un pantalon noir, mes chaussures cirées presque brillantes et mon manteau noir en velour. Je me coiffais pour être un peu présentable non seulement pour les Etats Généraux mais aussi pour mon invité.

Bien sûre, j'étais très heureux de me faire accompagné par Théroigne, la rencontre avec cette jeune femme m'avait semblait très bonne et surprenante. Je m'amusais même à me demander quelle genre d'idées celle-ci nous donnerait lors du rassemblement à Versailles tout à l'heure. Et si les hommes ne l'a laisse pas parler, alors je me porterais volontiers comme son porte-parole.

Voilà que mes songes étaient bien profondes, si profondes que les coups donnés sur la porte me dirent sursauté. Je descendis et ouvris à la jeune femme.

-Bien le bonjour! J'espère que tu es prête pour cette journée riche en émotion et en actes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 13 Aoû - 0:36

La porte finit pas s'ouvrir sur Maximilien qui m'accueillit chaleureusement. J'entrai dans la maison et souris en disant ces quelques mots :

- Je suis plus que prête ! J'espère ne pas t'avoir mis trop en retard ... Quand partons nous ?

La pendule suspendue contre le mur m'indiqua qu'elle sonnerait six heure dans un dizaine de minutes. Dehors, j'entendis un hennissement, signe que nos montures devaient être arrivées. Je sortis pour voir les étalons situés dans la cour de la petite demeure. L'un était gris tacheté de blanc tandis que la robe de l'autre était de couleurs blanche, noire et brune. Je m'approchai du premier et le caressai affectueusement. Ce fut à ce moment que je me rendis compte à quel point l'équitation me manquait, et à quel point cette petite chevauchée me ferait du bien. Les selles étaient déjà installées sur le dos des deux étalons et en me retournant vers Maximilien, je décrétai :

- Je prends celui-ci !

Je caressai de plus belle le cheval gris visiblement ravis de recevoir de l'affection plutôt que des coups de pieds ou de bâtons. Après quelques seconde de réflexion j'entrepris de me mettre en position sur le dos de l'animal. Je n'avais pas perdu mes bonnes habitudes et les vieilles habitudes reprirent vite le dessus, comme si je n'avais jamais cessé l'équitation. J'étais tellement excitée que je ne pus m'empêcher de dire sur un ton théâtrale :

- En selle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 13 Aoû - 1:41

Je laissais mon invité entré chaleureusement dans la maisonnée, je lui sourit doucement avant de regarder la pendule, forte heureusement, nous n'avions pas prit de retard et quand je vis Théroigne filer une fois le bruit des sabots de nos deux étalons entendu, je la suivis après avoir fermé chez moi

-Tu as eu ta réponse à l'instant

Que je prononçais en riant un peu, après avoir remercier mon ami qui nous prêtait nos montures, j'observait Théroigne. Je m'amusais à voir qu'elle était près des chevaux, peut-être avait-elle déjà éprouvé cette sensation de liberté au galop ou au triple galop? En tous cs, c'était ce que j’éprouvais sur ma monture. Ou alors, elle pratiquait parfois cette passion. 

-Fais comme bon te semble, si celui-ci te rends heureuse, alors prend le! 

Après avoir donné une pomme à ma monture, je monta en selle en souriant, voyant Théroigne et son air théâtrale, j'en riais.

-Voilà une bonne matinée qui commence d'avoir ta bonne humeur! 

Une fois celle-ci grimpé, non commençâmes à partir pour Versailles, mes documents dans ma sacoche qui pendait, accrochée à la selle. Le soleil commençait à peine à pointé le bout de son nez, nous n'avions plus besoin de lanterne pour nous éclairer...en parlant de lanterne...

-Oh mince! J'ai oublier de te redonner ta lanterne! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 13 Aoû - 19:31

Le chemin pour sortir de Paris fut difficile. Mais une fois le chemin vers Versailles atteint, quelle joie de pourvoir enfin galoper ! Je rigolai de bon cœur en sentant le vent dans mes cheveux, et pour accentuer mon bonheur, le soleil commençait à pointer le bout de son nez derrière des nuages qui semblaient de dissiper.

- Ne t'en fais pas pour le lanterne. Ca me fera une bonne excuse pour repasser chez toi après.

Je le regardai et lui fit un clin d'œil, un large sourire aux lèvres. Je prenais de plus en plus de vitesse sans m'en rendre compte et ma monture semblait apprécier le fait de porter une cavalière légère et pas des chariots que ses maîtres le faisaient tirer jusqu'à l'autre bout du monde. D'imposants arbres longeaient la route jusqu'à la grande ville de Versailles, certes beaucoup moins imposante que la capitale. Il me vint alors une idée. Sur un air de défi, je me retournai vers Maximilien :

- On fait une course ? Le premier à Versailles !

J'ordonnai à mon cheval de galoper plus vite, double galop et triple s'enchainant, sans même attendre l'accord de mon ami. Je voulais être au château au plus vite et profiter pleinement de cette journée qui s'annonçais exceptionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 13 Aoû - 20:13

Finalement, nous allions très vite avec nos chevaux quant la capitale fut loin, puis, je regardait Théroigne m'expliquer qu'elle reviendrait, pour sa lanterne, me voir. Bien sûre, je ne pouvais qu'être heureux de l'entendre dire ça! J'adorais sa compagnie, cela me changeais de ses notables et autre hommes de la Révolution. Théroigne incarnait un tout nouveau côté de ce qu'attendait la France: Le Féministe! 

Je laissais mes côtés d'Homme de pensée quand celle-ci commença à galoper, je lâchai un rire en entendant son annonce.

-Tu n'as pas donné le départ!

Que dis-je en l'a rattrapant vite, il y avait longtemps que je n'avais pas galopé comme ça! J'avais l'impression d'avoir 5 ans, quand je passais mes journées sur 'Tim", l'étalon à la robe grise de ma grand-mère. Les cheveux au vents, à cet instant, j'étais libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 13 Aoû - 22:20

Quand j'entendis ses protestations concernant le départ, je souris en murmurant :

- 3, 2, 1, partez ...

Il revint vite à ma hauteur et je souris à nouveau :

- Faisons comme si j'avais donné le départ

Je fis à nouveau accélérer mon cheval, bien décidée à gagner cette course. Devant nous, un fiacre parcourait tranquillement le chemin qu'il restait pour attendre la ville voisine. Je le rattrapai aisément et lorsque je passai à la hauteur, j'enlevai mon chapeau qui peinait à rester sur ma tête et l'agitai afin de saluer les habitants du fiacre. Et tout en rigolant, je criai :

- Vive la Liberté !

Je ne pus retenir le rire qui montait en moi, et cette phrase correspondait exactement à la situation. Le souffle de Liberté qui m'envahissait non seulement à cause de la chevauchade, mais également des Etats Généraux, était incroyable. Les chevaux qui tiraient le petit véhicule semblèrent regarder ma monture comme s'ils l'enviaient. Bientôt, Versailles fut en ligne de mire et des maisons apparaissaient au loin. Un dernier virage et le tour serait joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 13 Aoû - 22:26

Je ne pus m'empêcher de rire face au comportement de mon amie. Toujours en étant au triple galops, je dépassais à mon tour le fiacre, riant en voyant le couple de noble complètement offensés de la phrase de la jeune femme qui était à quelque pas de moi. Je tenais bon, j'étais presque à ses côtés. On tourna tous les deux dans le dernier virage qui nous menait à Versailles, arrivant en deuxième position, je calmai un peu ma monture en le faisant aller au trot. Je regardais Théroigne en riant.

-Quelle fabuleux moment, tu as gagner, bravo! Tu as le droit à un prix, songes y avant d'arriver aux Etats-Généraux! 

Je lui sourit un peu alors que nos chevaux étaient à présent au trot, parcourant les rues de Versailles. Nous voyions les grilles du château et déjà plusieurs ministres et députés étaient en route pour se joindre aux états-Généraux. J'observais chaque visage, peut-être j'y retrouverais Desmoulins?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 13 Aoû - 22:56

Je me retournai furtivement et me rendis compte que Maximilien était juste derrière moi. Hors de question qu'il passe ! Ma monture fatiguait mais j'espérait qu'elle tienne le coup. Je franchis enfin le virage et poussai un cri victorieux. Nous étions presque arrivés côte à côte à la pseudo ligne d'arrivée mais il m semblait être arrivée la première. Je demandai à ma monture de diminuer l'allure pour finir au petit trop, histoire qu'elle se reposa. Je la caressai délicatement avant de me retournai vers mon ami, un large sourire au lèvre, fière et victorieuse. Mais j'avoue avoir été prise au dépourvu lorsqu'il me demanda quel prix je souhaitais. Je réfléchis quelques instant mais ne trouvai rien sur le moment.

- Je ne sais pas ... Laisse moi réfléchir. Mm, je te le dirai avant d'être arrivé.

Je me torturai l'esprit à la recherche d'une récompense convenable. Dans les rues de Versailles, de nombreux députés marchaient en direction de la salle des Menus Plaisir et je dus bientôt descendre de cheval pour pouvoir passer sans blesser personne. Malgré l'heure matinale, une foule importante était amassée devant les grilles du château, attendant qu'on leur accorda d'entrer. Je confiai mon ... enfin, le cheval à un écuyer s'engageant à en prendre soin en échange de quelques pièces, que je lui fournis. Les grilles s'ouvrirent bientôt et j'étais consciente que Maximilien et moi allions devoir nous séparer, lui regagnant le banc des députés, moi celui des simples spectateurs. Je repérai vite l'entrée que je devrais emprunter et dit avant de m'y engouffrer :

- Je sais ! Accepte d'aller au théâtre ce soir avec moi, ça me ferait grandement plaisir ! En attendant, bon débat !

Un dernier sourire et je me rendis dans la salle à la recherche d'un place convenable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Jeu 14 Aoû - 9:06

Bientôt, je descendais de ma monture pour pouvoir m’engouffrer à l'intérieur de domaine de Louis XVI, écoutant les gens se parler entre eux et acclamant les députés et les Etats-Généraux. Je regardais Théroigne en souriant

-Prend ton temps pour répondre! 

Quand elle me proposa de venir au théâtre avec elle le soir -même, je fus agréablement surpris. Je ne pensais pas que la demoiselle aimait aller à ce genre de sortie, moi même je n'y allais que très peu, préférant me faire ma propre vision de la pièce, ma propre interprétation de chaque rôles, mais, après tout, cela me permettrais et de revoir Théroigne - que j'adorais de plus en plus- et de sortir.  Malheureusement, je n'eu pas le temps de répondre à sa demande qu'elle était déjà partie pour trouver une place dans la salle. 

Je m'engouffrais alors à mon tour dans la salle, y retrouvant mon ami Camille, nous discutâmes un moment avant que l'on déclare la séance ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Ven 15 Aoû - 4:54

Je repérai très rapidement Robespierre dans le groupe des députés. Je ne connaissais personne dans les députés du Tiers mais je présumais que l'homme avait qui discutait mon ami devait être Desmoulins, le grand ami dont Maximilien m'avait parlé. Peu de temps après, la séance commença et je prêtai une grande attention aux débats. Le roi ne semblait être là que pour faire acte de présence tandis que la reine dormait à moitié sur son siège. Seul Necker menait les discussions et exposait les faits. Les députés du Tiers écoutaient attentivement, intervenant au bon moment mais se faisant à chaque fois rétamer par les députés des autres ordres, toujours en désaccord. Alors, comme les élus du peuple, je me taisais malgré mon envie irrépressible d'agir.

Quand les débats furent enfin clôturés, après plusieurs heures de discussion, un mal de tête particulièrement douloureux m'habitait. Je soupirai longuement alors que le roi et les députés quittaient la salle. Comment les discussion pourraient-elles aboutir sans l'accord ou la compréhension de la Noblesse et du clergé. J'aurais souhaité comprendre comme les députés du Tiers comptaient s'y prendre pour convaincre leurs riches homologues. Je me levai à mon tours en essayant de repérer Maximilien, mais ne pus le trouver. Je sortis de la salle et me mise à côté d'une de la grille du château  dans un petit coin plus ou moins tranquille, toisant la foule à la recherche de mon ami mais également afin de retenir certains visages ou noms. J'avais envie d'aborder les premiers venus mais je savais pertinemment qu'ils ne m'écouteraient pas, et mon mal de crâne ne me permettrait pas de me défendre correctement. Aussi, je restai là, immobile, attendant qu'il ne se passe quelque chose ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Ven 15 Aoû - 11:11

La séance se passa comme toutes les autres. Des paroles très intelligentes et intéressantes jetés a la poubelle avec le simple"non" du roi. Bien trop désintéresser par ce que nous avions a dire, il était présent physiquement mais psychologiquement, il était parmi ses serrures dont son attachement était si grande qu'on soupçonnait qu'il aimait plus ses poignées de portes que Marie-Antoinette. Malgré plusieurs prises de paroles et plusieurs députés du tiers et de la noblesses a mes côtés, ma voix ne comptait pas devant le refus du clergé et des autres députés.

Apres chaque séance des états généraux, je sortait de la salle des menu plaisir avec une boule au ventre de haine prête a exploser. J'etais énervé et méprisais beaucoup de monde. Camille a mes côtés tentant de me calmer, j'oubliais pendant un instant que la belle Theroigne était là. Je me mis alors a sa recherche mais sans cesse on me coupait pour me féliciter d'avoir parler au nom des Autres...j'etais froid...pour moi, je ne faisais rien du tout, nous pataugions dans une marée remplie de boue...

Enfin je vis mon amie, apres avoir soufflé un bon coup pour ne pas m'énerver contre elle -alors quelle n'avait rien fait- puis partie a sa rencontre.

-j'esere que cela vous a plus, meme si ce débat n'a encore servit a rien!

dis je d'une voix agacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Sam 16 Aoû - 3:20

J'étais perdue dans mes pensées, immobile, et je fus donc surprise d'entendre la voix de Maximilien sans l'avoir vu approcher. Il semblait aussi frustré que moi. Aussi, je dis ironiquement avec un sourire :

- Rappelles-moi comment vous comptiez vous faire pour persuader les deux autres ordres de vous écouter ?

Mais si les remarques des députés du peuple étaient tout à fait valables et pertinentes, les nobles tenaient à leurs privilèges et ne comptaient pas les abandonner pour quelques personnes mécontentes. La Fayette m'avait dit jadis qu'une assemblée nationale pourrait être possible, mais je ne voyais pas pourquoi les deux autres ordres s'uniraient au Tiers. On dit souvent que la violence ne résout pas les problèmes mais les moyens pacifiques semblaient peu convainquant ou prêt à aboutir. Comment arriver à des compromis si l'un des deux camp ne veut rien faire ni céder ?

- C'est désespérant ...

J'avais murmuré ces quelques mots pour moi-même mais je ne doutais pas que le jeune l'homme les ait entendu. Combien de temps encore cette comédie durera-t-elle ? De toute évidence, Necker savait ce qu'il fallait faire mais malgré son titre, il ne semblait guère plus écouté que les députés du Tiers qui s'efforçaient de se faire entendre par leurs confrères ... et le roi. Un long soupire accompagna mes pensées et je me rendis enfin compte du monde qui nous entourait et du bruit qui montait des grilles de Versailles.

- Souhaites-tu rester ou rentrer à Paris ?

S'il restait, ça ferait une bonne occasion de discuter avec quelques députés. S'il vouait rentrer, je me ferais une joie de me reposer quelques heures avant de partir au théâtre comme je l'avais demandé à Maximilien. Je lui laissait le choix que je ne me sentais pas assez lucide pour pouvoir prendre la moindre décision. Il faudrait pourtant vite que je me reprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Sam 16 Aoû - 8:13

J'étais exaspéré, oui, de ne pas avoir pu dire quoi que ce soit qui fasse bouger les choses. Je regardais Théroigne et cela me calma un peu, étrange qu'est ce sentiment qui m'envahissais.

-Oh je ne sais plus à force...

Je soupirais avant que Camille vienne nous rejoindre. Voyant ma mine découragé, il me prit les épaules et me requinqua avec de simple mot tel que "République", "Egalité", "Liberté" et "Jean Jacques Rousseau". Je secouais la tête et regardai Théroigne.

-Comme tu le veux Théroigne,nous pouvons rester comme partir. Je te présente Camille Desmoulins, Camille, voici Théroigne, elle est de notre côté et veut faire changer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Sam 16 Aoû - 22:04

Robespierre semblait aussi fatigué et las que moi. Pourtant, un événement inattendu se produisit. Un homme de l'âge de Maximilien et fit irruption dans la conversation. D'abord un petit peu déboussolée, je ne dis rien mais remarquai presque avec soulagement que mon ami le connaissait. Après avoir observé le visage de l'inconnu durant quelques instants, je compris enfin qu'il s'agissait de l'homme assis à côté de Maximilien durant toute la séance d'aujourd'hui. Quand Maximilien le présenta comme étant son ami Desmoulins, j'affichai instantanément un large sourire. C'était donc lui ! Quand j'eus entendu la petite conversation qu'ils venaient d'avoir, je ne doutais plus que ces deux hommes s'entendaient à merveille. Un simple "enchanté" me parut le plus approprié pour cette première rencontre et je ne sus quoi ajouter. Cette rencontre changea mes projets de rentrer à Paris et je n'eus le cœur de séparer ces deux amis. Pourtant, le temps passait rapidement et il faudrait rapidement rentrer si nous voulions rentrer tôt à la capitale, à environ une heure à cheval du château de Versailles. Par politesse, je demandai :

- je ne connais pas Versailles mais je ne doute point que l'on pourrait trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Il est midi passé et il serait plus pratique de manger avant de nous remettre en route pour Paris. Souhaitez-vous vous joindre à nous monsieur Desmoulins ?

Une conversation avec ce député pourrait être des plus intéressantes mais je ne doutais pas qu'il avait encore de nombreuses choses à faire chez lui. De plus, je ne savais pas comment il étai arrivé jusque Versailles et la durée du trajet impliquerait qu'il parte plus tôt. Je remis mon chapeau ma tête et levai les yeux vers le ciel. Quelques nuages camouflaient le bleu du ciel mais ne semblaient pas amener avec eux la pluie qui nous avait surpris Robespierre et moi la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Sam 16 Aoû - 23:39

Après avoir présenter Camille à Theroigne , nous commençâmes a discuter un peu, quand mon amie demanda a Camille de se joindre a nous, celui-ci refusa gentiment disant que Lucile, s a femme,l'attendait a la maison. J'haussais les epaules

-comme tu veux Camille.

j'observais Theroigne qui se préparais a partir en remettant son chapeau, je lui sourit doucement alors que Camille nous saluait une dernière fois.

-je connais une brasserie pas très loin d'ici je t'offre le couvert so tu souhaites rester a Versailles pour le moment.

je remis mon manteau correctement. Camille m'avait remis en forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 17 Aoû - 1:36

Desmoulins déclina aimablement l'invitation, souhaitant rentrer tôt afin d'être au plus vite aux côtés de sa femme. Je connaissais peu d'homme capables de refuser une telle invitation prétextant de vouloir passer du temps avec son épouse. Quand il nous quitta, je le saluai et le regardai se perdre dans la foule quelques instants. Je me retournai vers mon ami en attendant sa décision et lorsqu'il me dit qu'il connaissait une brasserie non loin de là, j'acquiesçai volontiers, malgré ma gène concernant la note qu'il tenait à payer.

- Profitons un petit peu de notre présence dans cette ville

Je souris et l'invitai à me guider jusqu'au fameux café. En route, je regardai les lieux qui entouraient le palais. De nombreuses échoppes d'y trouvaient mais également des terrains de jeu comme la salle du jeu de paume non loin de la grand rue. Je n'avais jamais aimé de jeu, ne comprenant pas l'intérêt de frapper dans une simple balle. Pendant toute la durée de la séance, j'avais réfléchi à un moyen de faire avancer les choses, et je n'avais qu'une idée assez floue de ce qui pourrait débloquer la situation. Je dis à mon ami le fond de mes pensées :

- Je pense que le problème avec les députés de la Noblesse et du Clergé sont qu'ils ne sont pas prêt à laisser de côté leurs privilèges et veulent laisser le peuple dans la famine et la misère, comme ils l'ont toujours connu. Peut-être que si les députés du Tiers disaient simplement qu'ils ne se laisseront pas faire et que les débats ne seront pas clos avant d'avoir trouvé des solutions, ils vous écouteraient d'avantage.

Il fallait que cette promesse soit tenue par tous les députés du Tiers et ceux qui voudront se joindre à eux, qu'ils tiennent tête au roi grâce à ce serment et que les autres ordres ne puissent plus rien faire. Une sorte de serment solennel pourrait faire l'affaire. Mais la première chose à faire serait de se constituer Assemblée nationale, ce serait de bonnes bases. Et le peuple ne pouvait venir en aide aux députés tant que les troupes étrangères entoureraient la capitale. La situation était des plus complexe et il faudrait beaucoup d'adresse pour en sortir victorieux, pour que le peuple devienne souverain au moins une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 17 Aoû - 1:48

Je connaissais Camille depuis des années et était un fervent admirateur de la relation qu'il entretenait avec sa femme, ils étaient plus complices que jamais. C'était comme ca qu'un mariage devait se faire au lieu d'arranger les deux familles pour finir par la haine des deux époux. Une fois celui-ci partie, j'invitait Theroigne a me suivre. Pendant le chemin, j'entendis l"idée de mon ami, cependant, nous avions déjà eu l'idée...

-nous avons déjà aborder la chose, malheureusement, ils en font rien. Mais ce qui est sure, c'est qu'on ne cédera pas, nous resterons la, immobile sur la salle des menus plaisir, et nous baisserons pas les bras. Nous sommes tous d'accord, nous, députés du Tiers, que nous ne nous ferons plus écraser comme jadis.

je poussai un soupire en entrant dans la brasserie, je reconnu quelque têtes de députés avec qui je parlais parfois, puis ,nous nous installâmes a une table avec Theroigne.

-Avoir les Nobles et le Clergé avec nous n'est pas une mince affaire, cela leurs impliques bien trop de choses...ils sont trop égoïstes pour faire bouger les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Allons faire un tour, du coté de chez Swan… (Alexandra & Molly)
» Allons faire un tour au zoo (Li)
» Allons faire du shopping [PV Maggie Fox]
» Tu vis dans mon coeur, Qu’importe leurs discours, Tu vivras dans mon coeur, Toujours... [Adrian]
» Allons faire trempette ! [Mission]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember the past :: Flood :: Oubliettes :: RP-
Sauter vers: