La révolution est proche. Revenez en 1789 et réécrivez l'Histoire.
 

Partagez | 
 

 Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 22 Sep - 8:51

Théroigne, belle Théroigne, enfin je goûtais à ses lèvres. Je regardais celle-ci et caressais sa joue, J'aimais beaucoup son sourire mais ce que je préférais, c'était ses yeux. Je m'y plongeais sans cesse et ne pus m'emêcher de la serrer contre moi.

-Je resterais, promis.

La berçant, la fatigue me gagnait de plus en plus. Je voulais me coucher dans des draps mais gardant avec moi la femme dont je m'était entiché. Je pris le soin de remettre une de ses mèche de cheveux derrière son oreille avant de lui demander très gentiment.

-Théroigne, je tombe de fatigue, j'aurais tant voulu rester avec toi...Mais la fatigue va vite reprendre le dessus...pourrais-tu me montrer le lit que je prendrais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 24 Sep - 3:28

Une vague de soulagement me traversa lorsque Maximilien m'informa qu'il resterait. Je souris mais revins rapidement à la réalité lordqu'il me demanda de lui montrer son lit. Un peu confuse, me souvenant qu'il fallait absolument qu'il se repose et qu'il ne comptait pas le faire par terre, je répondis :

- Oh ... Oui, bien sur, suis moi.

Je m'écartai et l'invitai à ma suivre. Je montai à l'étage et ouvris la porte sur une chambre dont le seul mobilier consistait en un lit et une petite table. La maison était censée être habitée par deux personnes, je trouvais celles pour une seule beaucoup trop petite. Voilà la raison pour laquelle je vivais dans une demeure pour deux, petite folie de ma part. La seconde chambre servait à accueillir et loger les quelques (rares) personnes qui le souhaitaient, mais la pièce restait généralement inoccupée. Je fis rapidement, installant des draps propre accompagné d'un oreiller convenable que j'eus peine à trouver. Après ces quelques instants à rassembler les différents éléments du lit, je dis finalement en soupirant :

- Voilà. Ce n'est pas Versailles, mais j'espère que ça te conviendra tout de même. Je te laisse te reposer. Mais si tu as besoin de la moindre chose, n'hésite pas.

Ça ma faisait vraiment mal au cœur de devoir le quitter. Mais la raison prenait le pas sur les sentiments et je quittai bientôt la pièce après avoir vérifié qu'il ne manquait rien. Lentement, telle une machine, je m'avançai vers ma propre chambre, bien plus meublée et dérangée que la chambre d'amis. Je me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire, mais la conclusion s'imposa vite à moi : jamais je n'arriverais à me concentrer sur quelque chose. Maximilien occupait pleinement mon attention sans que je puisse l'enlever de ma tête. Je me couchât donc dans mon lit et envisageai de dormir quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 24 Sep - 7:33

Après que Théroigne m'est montrer la chambre dans laquelle j'allais dormir, je l'a vis commencer à partir, je lui reteins la main un instant pour venir l'embrasser et glisser ,une dernière fois de la journée, mes doigts dans ses cheveux. Une fois sortie de la pièce, j'enlevais toutes mes affaires qui me pesaient et m'installais dans le lit. Il était vrais que cela me faisais du bien d'avoir la tête posée sur un oreiller. Et je m'endormis assez vite.
Le sommeil me quitta quelques heures plus tard. Je me tournais alors dans ce lit qui n'était pas le mien. Mon coeur me jouait des tours, je voulais rejoindre Théroigne, la sachant dans la pièce d'à côté...Et finalement, après quelque minutes d'hésitations, je sortis de mon lit, puis de la chambre avant de toquer doucement à la porte de sa chambre. 
Quand j'entrai dans la chambre, je l'a vis là, dormir paisiblement, je m'approchais d'elle et caressais sa joue. Puis, après un baiser sur sa joue, je me posais à ses côtés. Je voulais veiller sur elle, après m'être allongé sur le lit, je me collais à elle, pas de gestes malsains, je voulais simplement sentir sa main dans la mienne, entrelaçant mes doigts aux siens. 
Je fermais les yeux, décidément bien avec elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 28 Sep - 2:45

Je n'aurais su dire combien de temps j'avais passé dans les gras de Morphée. Une chose était sûre, j'avais passé une très bonne nuit, comme rarement. J'avais même eu le luxe de rêver. Verte, le rêve dans lequel j'avais joué cette nuit n'était pas des plus cohérent, comme tous les rêves je présumais. Maximilien aussi faisait parti du songe, mais je ne savais plus dans quel contexte je l'y avais vu. Je me rappelais très peu de mes aventures nocturnes lorsque j'avais la chance d'en vivre. Je me sentais bien, je n'avais aucune envie de me lever. Juste de rester là, sous mes draps chauds, pour le restant de ma vie en envoyant valser ceux qui oseraient m'en faire sortir. Sur le matin, je me rendis profondément après un échec cuisant visant à me lever. Je me réveillais presque en sursaut lorsque je sentis quelqu'un se glisser dans mon lit. J'étais encore trop endormie pour me rappeler que je n'étais pas seule dans la maison, d'où ma réaction instinctive de vouloir envoyer un coup de coude dans la figure de mon invité. Mais la raison arrêta (heureusement) à temps mon geste et me rappelai que Maximilien dormait dans la chambre à côté. Je souris en sentant ses mains se poser sur ma peau douce et te t'ai de m'extirper à la somnolence qui m'envahissait. Je me retournai vers lui et lui dit simplement, un large sourire aux lèvres :

- Bonjour

Quelle heure était-il ? Si tard que ça ? Je plongeai mon regard dans les yeux de mon amant en me demandant si j'allais lui parler du rêve dans lequel il avait fait irruption cette nuit. Mais j'estimais ce détail comme inutile.

- Je ne t'ai pas entendu arrivé, il ne fallait pas demander à quel point j'étais fatiguée. J'ai failli de casser le nez quand tu es venu. Tu as bien dormi ?

Ma voix était encore pâteuse due à la fatigue. Mon petit doigt me disait que se lever serait plus compliqué que les jours précédents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 28 Sep - 3:39

Je somnolais dans ce lit avec dans mes bras mon amante, si douce et si belle quand elle dormait et quand elle était éveillée Elle n'était pas comme les autre femmes, elle était sans doute indomptable et si intéressante, si douce et si sauvage à la fois...

Quand j'entendis sa douce voix, je me mis à sourire, l'avais-je réveillé? Ce n'était pas mon but, je voulais simplement dormir là encore un peu, profiter égoïstement de l'avoir dans mes bras. J'ouvris un oeil et la vit au réveil. Les cheveux détacher et en bataille, cela m'amusait.

-Bonjour...

Dis-je d'une voix tout aussi endormie qu'elle, caressant sa douce joue, un rire s'échappa de mes lèvres quand elle m'annonçais qu'elle avait laisser la vie sauve à mon nez.

-En voilà des manières, j'aurais finis bien beau avec un bandage sur le nez!

Qu'elle heure était-il? Après tout, je m'en fichais, je voulais rester là, sous les draps, avec la respiration de Théroigne dans mon cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 28 Sep - 5:35

Sa remarque me fit rire et je l'imaginai avec la figure entravée d'un énorme bandeau médical. Je le préférais de loin ainsi ! Je ne voulait pas le quitter des yeux, observant le moindre petit détail qui composait son visage afin de ne rien oublier. J'aurais pu rester ainsi des heures durant, sans me soucier des autres, de ce qu'il restait à faire ou des problèmes du quotidiens. Et je l'aurais sans doute fait si un important avait frappé à la porte. Ma bonne humeur se dissipa en quelques secondes tandis que j'étais résignée à rester où j'étais. Qu'il aille au diable ! Mais on frappa avec plus d’insistance, ce qui m'obligea à me lever d'un bond. Je fis part d'un simple "j'arrive" à Maximilien avant de descendre au rez-de-chaussée en direction de la porte. Je pris une couverture qui traînait au passage et la mis sur mes épaules afin de ne pas paraître trop endormie. Mais ma tête disait forcément le contraire, détail que je remarquai en passant devant un miroir. Quelle tête horrible j'avais ! J'espérais que cet invité surprise avait une bonne excuse de venir nous déranger à 7h du matin. 7h, déjà ! J'e déverrouiller la porte et fis tout mon possible pour ne pas hurler sur Desmoulins qui se trouvait devant moi.

- Excusez-moi de vous ennuyer en cette heure matinale, mais je souhaitais savoir si Maximilien se trouvait chez vous. Je suis passé chez lui et il ne s'y trouvait pas. J'ai alors pensé que ...

Il n'acheva pas à sa phrase mais n'y fis pas attention, pensant déjà à ma réponse. Je ne pouvais nier les faits, bien entendu. Mais il allait s'imaginer sans doute des choses et je ne voulais pas que ma réputation, ni celle de Maximilien, n'en soit entachée, même si ce que Desmoulins allait penser était partiellement vrai. Autant lui dire la vérité, je ne voulais pas qu'l s'inquiète pour rien :

- Oui, il est ici. Il s'est assoupi hier dans le fiacre et puisque je n'avais aucun moyen de le ramener chez lui, je l'ai emmené chez moi. Il est encore un petit peu fatigué mais il va mieux. Il d'ailleurs toujours en train de se reposer.

La dernière phrase anticipait la question "pourrais-je le voir" et par la même occasion gâcher ce moment qui n'appartenait qu'à Maximilien et moi. Je revins soudainement à la réalité :

- Comment avez-vous eu mon adresse au fait ?

Il n'était jamais venu chez moi et je doutais que Maximilien ne lui en ait parlé. Je regardais Desmoulins avec insistance et remarquai sans peine son air gêné.

- Et bien ... Je me suis renseigné. Désolé de vous avoir dérangé. Et merci d'avoir pris de soin de Maxim'.

"Un peu tard pour s'excuser maintenant que vous avez tout gâché !" pensais-je. Sur ce, je le saluai et refermai la porte en soupirant. Tout semblant de bonne humeur venait de quitter mon corps pour laisser place à la frustration. Après ce petit dérangement, je me retournai pour repartir à l'étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 28 Sep - 6:14

Je ne voulais pas qu'elle bouge, moi non plus d'ailleurs, mes forces étaient comme extirpées de mon corps, mais cette fois-ci, ce n'étais pas la fatigue qui me faisait ça mais belle et bien Théroigne, je ne voulais pas la quitter. Alors, quel affront en entendant qu'on toquait à la porte. J'eu même un sursaut, caressant toujours tendrement la joue de ma belle, les coups devinrent plus insistants. Je poussais un soupirs en la voyant sortir du lit. Que diable emporte la personne qui venait de faire exploser la bulle qui se formait pour Théroigne et moi! Alors qu'elle sortait de la chambre, je restais là, dans les draps chauds. 
Je n'entendais que des murmures de l'endroit où j'étais cependant, j'avais cru entendre la voit de Desmoulins...QUe faisait-il ici? Sans doute s'inquiétait-il de ma santé...Quel bon ami il était! Même si, en sois, je lui en voulait d'avoir gâcher ce moment. Mais j'allais me rattraper! 
Quand Théroigne revint dans la chambre, je lui fis un doux sourire.
-J'ai cru entendre mon ami Desmoulins, c'est étrange, vu qu'il ne sait pas que je suis ici...Ni même Ton adresse d'ailleurs!
Je me redressais et pris sa main dans la mienne pour la faire venir à mes côtés, lui volant un doux baiser sur les lèvres.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 28 Sep - 6:42

Maximilien était toujours dans la chambre, m'attendant sur mon lit. Je m'efforçai de sourire en le voyant, il me faisait légèrement oublier ma frustration. Mais mon sourire s'élargit lorsqu'il me tira vers lui et je l'embrassai délicatement. Comme j'étais heureuse qu'il n'y ait pas de séance à Versailles ce jour-là, j'aurais tout fait pour ne pas y aller ! Mais la remarque de Maximilien me fit légèrement douter, me ramena à la réalité et je m'inquiétais légèrement sur le comment Desmoulins avait eu mon adresse. Peu de personnes la connaissaient (il fallait dire que mes amis fidèles se comptaient sur les doigts d'une main) et je n'invitais généralement personne chez moi, préférant un endroit publique comme un café ou la maison de mon interlocuteur. Entre deux baisers, je lui confiai l'objet de ma frustration :

- Oui, c'était effectivement Desmoulins. Il se faisait du soucis pour toi, mais je n'ai aucune idée de comment il savait que j'habitais ici.

Je ne connaissais pas cet homme et ne savais donc pas ce dont il était capable. Qui sait, peut-être répétera-t-il mon adresse à des personnes non désirables et qu'il vaudrait mieux ne pas croiser deux fois dans sa vie si je tenais à avoir une vie longue et tranquille. La seule chose rassurante à son sujet était qu'il était un ami de Maximilien, et qu'à lui, je lui faisais pleinement confiance.

- Même s'il s'agit de ton ami, j'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à ne pas le tuer sur place. Nous étions si bien ...

Je rigolai faiblement avant de retourner embrasser Maximilien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 28 Sep - 6:52

Entre deux baisers, Theroigne m'indiqua qu'elle étais frustré, je l'a regardais, venant caresser sa joue, tentant de la rassurer.

-Desmoulins est mon plus précieux ami, tu n'as pas a t'en faire pour lui. En ce qui concerne ton adresse, il ne l'a diffusera point, et, je pense qu'il a trouver l'adresse grâce a quelque contact qu'il a sur Paris, peut etre avez vous tous deux un ami en commun. Si tu le souhaite, je lui demanderais comment il a eu ton adresse.

je la serrais contre moi, l'allongeant sur le lit , je ne voulais pas aller plus loin pour le moment, simplement profiter de ses lèvres et de son esprit que j'aimais tant.
un bras autour d'elle, je lui fit un sourire a sa dernière phrase.

-crois moi, j'ai penser la même chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 28 Sep - 7:05

Les paroles de mon ami me rassurèrent quelque peu, bien que tant de précautions ne serviraient pas à grand chose.

- C'est inutile, je te fais confiance.

Ma frustration se dissipait peu à peu, mon regard se perdant à nouveau dans le sien. Combien de fois avais été hypnotisée par ces doux yeux noisettes ces derniers jours ? Tout était allé si vite, peut-être trop, mais je ne regrettais pas d'avoir laissé parlé mes sentiments. J'avais l'impression de vivre un rêve éveillé, mais également consciente que le retour à la réalité serait pénible et douloureux. Je ne voulais penser à ça, juste profiter de l'instant présent.

- Que souhaites-tu faire ?

Mes lèvres avaient semblé bouger toute seule, mon esprit actif se réveillant certainement. Certes, rester là toute la journée ne m'aurait pas dérangé d'avantage, mais ça n'aurait pas été raisonnable. "Raisonnable". Pourquoi avais-je tellement ce mot à la bouche ces derniers jours. Ma maturité me trahissait.

- As-tu faim ? Un bon déjeuner de plairait-il ?

Encore et toujours, mon estomac parlait à ma place. J'avais pris la (mauvaise) habitude de manger à ma faim en Italie et Angleterre, d'où mon insatisfaction en France ou la plus grande part de la population mourrait de faim. Les Etats-Généraux étaient censés arranger les choses, et je ne doutais pas que Maximilien, mon beau député, ne tarderait pas à faire entendre raison au Roy. Il pouvait y arriver, et je lui prêterai main forte. Je ferai en sorte que tout le monde ait son nom sur leurs lèvres, que plus personne n'ignore qui état Maximilien de Robespierre pour les siècles à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 28 Sep - 7:23

J'eu un sourire en entendant ces premières paroles...Elle avait confiance en moi tout comme moi je lui donnerais ma vie -m^me si en sois je lui avait déjà donné la veille avec cet évanouissement-. Je lui déposa un doux baiser sur la joue.
-Je te remercie de ta confiance et sache que je pourrais te confier n'importe quoi tant ma confiance t'es donné.
Le soleil commençait déjà à se levé, la journée allait sans doute être très courte, je voulais que le temps s'arrête un instant et que je profiter de sa compagnie. e me redressais encore en souriant, maintenant assis dans le lit de ma belle.
-Nous pouvons aller déjeuner oui ! 
Je sortis du lit, me retrouvant en haut de coton et en bas de coton devant elle, après avoir rougis un peu et m'avoir raclé la gorge, je l'a regardais doucement.
-Je vais me rhabiller convenablement...Tu peux descendre, je te rejoindrais si tu veux ...
J'allais pour sortir de la chambre mais je m'attardais à regarder Théroigne sortir du lit. Qu'elle était belle, un sourire béa accroché au visage, je détaillais chaque parcelle de son visage, de son corps, de sa peau. J'avais l'impression d'être en présence d'un ange tombé du ciel. J'étais vraiment chanceux d'être tomber sur elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 29 Sep - 7:13

Quand la proposition du déjeuner fut acceptée, je regardai Maximilien se lever et ne pus m'empêcher de sourire légèrement en voyant sa tenue. Puis je le suivis des yeux jusqu'à ce qu'il quitte la pièce, restant immobile encore de longues secondes une fois seule dans la chambre. Après un long soupire, j'entrepris également de me changer et optai pour une robe simple en tissus brun et blanc. J'avais réussi à terrasser mon irrémédiable envie de l'habiller avec l'une de ces belles robes à l'italienne que je portais lors de mes rendez-vous importants. J'avais envie d'être belle, pour lui. Mais une simple robe me satisfaisait. Je m'attardai encore quelques secondes dans la chambre, le temps de me coiffer, puis descendis. Je commençai à rassembler les assiettes et divers pots de confiture. Je n'avais pas de pain frais. Il fallait dire que le temps m'avait manqué ces derniers temps et il était de plus en plus difficile d'en acheter sans risquer de se faire tuer par des dizaines de femmes tiraillées pas la faim. Heureusement, il me restait quelques biscottes qui, j'espérais, feraient l'affaire. Je démarrai un feu afin de faire chauffer des boissons. Il devait certainement me rester de quoi faire un café dans les armoires. Cuillères, couteaux, assiettes, tout se trouvait sur la table, à quelques détails près. J'affichai un sourire satisfait tandis que je regardais mon travail. Ne manquait plus que Maximilien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 29 Sep - 7:34

Une fois sortie de la chambre de ma tendre amie, je partie me changer, me coiffant aussi un peu, je m'attardais sur mon reflet. Les cernes d'hier avaient disparues, mon teint était rose - à la normale- et j'affichais un sourire radieux. Ah l'amour! Il me faisait pousser des ailes! 
J'entendais le bruit des casseroles et des couverts, souriant, je sortis de la chambre et descendis pour aller la rejoindre. Je trouvais là la dame dont je m'étais entiché, qu'elle était belle dans sa robe brune. j'aurais voulu l'aider mais voant que la table était déjà mise, je lui fit un sourire.
-Tu es rapide!
Je m'installais à table, remarquant les biscotte, j'en pris une en souriant. 
-Que vas-tu faire aujourd'hui? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 29 Sep - 8:05

Je l'entendis descendre et me tournai vers lui assez vite pour le voir descendre les dernières marches. Je lui adressai un sourire amical avant de dire sur un ton enjoué, plus qu'à la normal pour une telle phrase :

- C'est prêt !

Je m'installai à ses côtés après avoir servi du café, mais la conversation me déçu quelque peu. En effet, elle était d'une banalité affligeante. J'allais sans doute faire en sorte que la réponse le soit beaucoup moins :

- Rien de spécial. Je vais essayer de prendre la Bastille, obliger les nobles à se soumettre aux volontés du peuples et ... Ah oui ! M'occuper de toi.

Je ponctuai ma phrase par un large sourire. Comme j'aurais souhaité faire toutes les choses que je venais d'énumérer. Mais peut-être qu'un jour, en aurais-je l'occasion. dans une autre vie certainement, mais je continuais d'espérer. Une fois encore, je me perdis dans le regard de Maximilien, comme si ses yeux avaient la capacité d'hypnotiser le premier qui y plongerai son regard. Je revins soudainement sur terre, pensant à une chose qui m'avait échappée jusqu'à présent.

- ... A moins que tu ne veuilles rentrer chez toi.

Je n'avais pas pensé qu'il souhaitait peut-être rentrer chez lui afin de se changer ou de se reposer d'avantage. Evidemment, je n'avais pas envie de le quitter, encore moins qu'avant. Mais je ne souhaitais pas que rester à mes côtés soit pour lui un fardeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 29 Sep - 8:34

J'eu un sourire en entendant le ton enjouée de Théroigne, après m'être attablé, je croquais dans un morceaux de biscotte avant de répondre d'un air amusée.
-Je viens avec toi alors! Je prendrais la Bastille et libérerais tous les prisonniers! Et pourquoi pas y enfermé la famille royale!
J'eu un leger rire en pensant à cette idée. C'était sur le ton de la plaisanterie, en aucun cas je pensais qu'il faudrait les enfermé, mais plutôt discuter avec eux d'une autre hiérarchie. Je fus assez surpris en entendant sa dernière phrase. Non, je ne voulais pas l'a quitter même si en sois, je me devais d'aller me changer...
-Il faudrait que j'aille me changer...Mais l'ennuie est que je ne veux pas te quitter...Tu viendrais à la maison le temps que je me change? Et...
J'eu une légère hésitation avant de poursuivre ma phrase mais au diable le protocole, j'avais pleinement confiance en cette femme!
-Et pourquoi pas m'aider dans mes dossiers? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 30 Sep - 5:55

L'idée de Maximilien d'enfermer la famille royale à la Bastille, bien qu'étant une bonne idée, me fit rire. C'aurait effectivement été très drôle (beaucoup moins pour eux, certes) mais n'était pas une solution envisageable. Il faudrait certainement l'expliquer à plusieurs personnes qui ne demandent qu'à tuer la reine ou égorger le roi, que la conversation et un accord restait la meilleure des solutions. Quand mon ami me demanda de l'accompagner chez lui, je ne sus que répondre. Evidemment, je voulais rester avec lui, quoi de plus normal ? Mais j'attendais surtout le fin de la phrase laissée en suspend. Quand il finit par la prononcer, mon sourire s'élargit. Quel beau cadeau il me faisait là ! La plupart des jeunes femmes auraient souhaité un bijou ou un voyage pour célébrer leur amour. Mais moi, un tas de dossiers ennuyant me convenaient parfaitement, étant à mes yeux un présent superbe.

- Tu es sûr ? Je ne voudrais pas que tu aies des problèmes à cause de moi ... Mais merci beaucoup !!!

Je me levai et lui sautai au cou avant de l'embrasser. L'on pouvait dire que c'était une journée qui commençait bien, la visite de Desmoulins m'étant totalement sortie de la tête. Je regagnai rapidement ma place, presque gêné de cette effervescence. Je pris une biscotte à mon tour et la tartinai de marmelade, dans le but de faire oublier ce geste. Mais avant d'en prendre une bouchée, je redressai la tête et dis à mon invité :

- Nous partons donc après le petit déjeuner ?

Sur ce, je commençai à manger et à siroter mon café encore chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 30 Sep - 6:36

Je mangeais tranquillement ma biscotte quand elle fut heureuse de ma décision et la vis venir à moi, je l'a réceptionnais en souriant avant de prolonger son baiser. Comme j'aimais ces lèvres! Si douce et sucré! 
-J'ai confiance en toi ,je sais que ces dossiers resterais secret avec toi
Je lui fit un sourire et fut un peu amusée de la voir revenir à sa place, comme si tout n'avais été qu'un rêve, je l'a regardais en souriant, finissant ma biscotte.
-Oui nous partirons après le déjeuner
Je laissais un temps de silence, l'observant boire son café
-Tu sais, tu n'as pas à être gênée de tes émotions, j'aime plutôt ça quand tu me montre que tu es heureuse...j'aime ton sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 1 Oct - 2:54

La dernière remarque de Maximilien me fit rougir. Non, je n'avais pas l'habitude de montrer mes sentiments, c'était une mauvaise manie. Toujours la faute de cette carapace émotionnelle que je m'étais forgée au fil des ans et dont je n'arrivais pas à me débarrasser quand je n'en avais plus besoin. Certes, elle était bien utile dans certains cas, mais dans le cas présent, elle était plus un fardeau qu'une aide. Je souris, ne sachant que dire. Ces dernières paroles m'avaient ôté toute idée de réplique ou de mot gentil à dire. Alors, je me replongeai dans ma tasse de café et la terminal en quelques gorgées, de même que ma biscotte qui ne persista pas beaucoup plus longtemps. Je restai silencieuse encore quelques temps, me demandant ce que nous pourrions faire de notre journée. J'aurais voulu que cette journée soit mémorable et j'allais tout faire pour qu'elle le soit. Mais que faire ? Il me vont soudain une idée. Certes, elle était totalement folle, mais serait effectivement mémorable. Alors, je posai une question tout aussi inattendue que personnelle à Maximilien :

- As-tu le vertige ?

Malgré moi, un sourire narquois se dessina sur min visage tandis que je planifiais la restant de la journée de sorte qu'il n'y ait aucun accrochage dans mon plan. Mais je ne le mettrai à exécution que plus tard, au moment propice, quand je serai sûre que cette journée reste gravée dans notre mémoire. Je me levai et demandai s'il voulait encore du café, bien que la boisson soit le cadet de mes soucis. Effectivement, mon plan pouvait marcher avec un petit peu de chance. Espérons seulement que ça plaise à Maximilien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 1 Oct - 6:20

Alors que le silence commençais à être pesant, le finissait mon café. Dans quelque minutes nous allions partir pour la maison, cette maison qui croulait sous les dossiers...Il fallait absolument que je trouve le temps de tous les bouclés et même à deux, ça serait compliqué de les terminé aujourd'hui.
Quand elle me posa la question sur le vertige, je fus très surpris, et me mit à réfléchir. Je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de faire l'essaie. Bien sûre, quand j'étais enfant, j'allais sur une branche d'arbre dès que le soleil était levé mais quand on est enfant, l'insouciance est notre maître !

-Il ne me semble pas avoir le vertie, pourquoi?

J'étais très curieux de savoir ce qu'elle attendais de moi, encore plus quand les idées venait de cette belle jeune femme. Je déclinais son invitation à un autre café et me levais pour aller me préparé à partir à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 1 Oct - 7:24

Maximilien décalamina mon offre concernant le café et puisque je ne comptais pas en reprendre non plus, je la décrochais de sa place habituelle ou dessus du feu pour la poser sur le plan de travail afin que la teière puisse refroidir. Je débarrassait rapidement la tablé entassant assiettes et couverts dans l'espoir d'avoir la motivation de les laver puis les ranger plus tard. Seuls les aliments regagnèrent leur place respective dans les armoires prévues à cet effet. Ma question concernant le vertige fit son effet et mon invité me demanda bientôt pourquoi je lui posais une telle question alors que nous étions encore les deux pieds bien fichés sur le sol. Je souris à nouveau, hésitant à lui dévoiler une partie de mon plan. Mais je n'en fis rien. Je me retournai vers lui, un large sourire au lèvre et attendis quelques instants avant de répondre :

- Tu verras bien, si tu es sage.

Je ponctuai ma phrase par un clin d'œil amical. Il pouvait me supplier de lui révéler ne serait-ce qu'une partie de ce que j'avais derrière la tête, je ne céderai pas. Je ne voulais pas gâcher la surprise !

- As-tu besoin de prendre quelque chose avant de partir ? C'est le moment alors. Et ... Ah oui, il ne faut pas que j'oublie de ramener mes lanternes !

Je m'approchai à nouveau de Maximilien et lui volai un baiser, le centième de la journée très certainement, même si nous n'étions que le matin. J'entrepris ensuite de rassembler une veste et mon chapeau habituel pour partir. Et après quelques minutes, nous quittions la maison pour rejoindre celle de Maximilien, dont je commençais à connaître l'itinéraire pour s'y rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Jeu 2 Oct - 5:08

-Non merci, ca va, je n'ai besoin de rien 

Je fus un peu surpris et amusé face à sa réponse, et puis zut, j'attendrais, heureusement que je suis patient. Je sortis de la maison de Théroigne et me mit en route avec celle-ci pour la maison, je laissais un rire sortir de mes lèvres.

-Oui, il faut absolument qu'on y pense! J'ai tellement de lanternes qui t'appartienne! 

Le chemin fut court en sa compagnie, le chemin était silencieux mais nous n'avions pas besoin de parler pour se sentir bien, enfin, c'était mon avis, ce que je pensais et ce que je ressentais. On passa devant le café de foy et je ne pus m'empêcher de regarder l'intérieur du café par la fenêtre. Puis, j'entrais chez moi, laissant Théroigne entré aussi. Puis, je rangeais vite fait ma table, en souriant, l'essuyant pour ensuite srtir de quoi manger et boire au cas où la demoiselle est faim pendant que je me lave. 

-Je n'en est pas pour longtemps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Ven 3 Oct - 21:29

Arrivé chez lui, je déposai mes affaires dans un endroit où elles de nous gêneraient pas. J'avais simplement apporté une plume, un encrier et quelques feuilles vierges de sorte à ne pas en emprunter à Maximilien. Je souris en voyant mon ami ranger son bureau, certainement autant en désordre que le mien, et le regardai préparer de quoi boire et manger. J'acquiéçai d'un signe de tête et le regardai s'éloigner en direction de la salle de bain. Quand je fus à nouveau seule dans la pièce, je regardai à nouveau les objets qui constituaient l'habitation. Et comme à chaque fois que je venais, mes yeux se posèrent sur les papiers entassés sur le bureaux. Je n'en lisais que quelques lignes à chaque fois, guettant le retour de mon ami pour ne pas me laisser surprendre, mais chaque ligne que que je lisais me donnait une idée des affaires que je devrais traiter. La plupart n'étaient pas très intéressantes, au point qu'elles en devenaient presque drôle. Une suite d'arguments pro et contra s'organisaient alors dans ma tête; me persuadant que j'étais capable d'organiser une défense fiable. Je délaissai ensuite les différents manuscrits pour me pencher sur la bibliothèque qui avait frappé mon regard le premier soir. Mes doigts pianotaient sur la tranche des différents ouvrage dont je ne connaissais pas la plupart. Mais de temps à autres, il m'arrivait de tomber sur un essai de Rousseau ou une plaidoirie de Voltaire, ou même un exemplaire de l'encyclopédie de Diderot. Tous ces ouvrages me fascinaient et j'aurais souhaité en lire chaque ligne si le temps me l'avait permis. Mes yeux se posèrent ensuite sur deux lanternes qui m'étaient vaguement familières. Je souris légèrement en les empoignant et en les pensant à côtés de mes affaires de sorte à ne pas les oublier. En revenant à la bibliothèque, je pris au passage un ou deux biscuits déposés à mon intention sur le bureau, et j'en remerciai silencieusement Maximilien. J'ouvris ensuite les rideaux et les fenêtre qui laissaient passer les rayons chauds du soleil et les bruits venant de la rue. Mais il fallait absolument aérer la pièce si nous ne voulions pas étouffer. J'aurais souhaité faire plus en attendant le retour de Maximilien mais je ne tenais pas à fouiller dans les affaires de ce dernier. Je m'assis alors sur une chaise en face de la fenêtre et profitai quelques instants de la chaleur et du calme en attendant avec impatience le retour de mon amant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Sam 4 Oct - 6:01

Je fermais la porte de ma salle de bain et me déshabillais en silence, puis, j'entrais dans l'eau chaude que je venais de faire chauffer. je fermais les yeux et me détendais un peu. Sans cesse, je pensais à la belle Théroigne qui était dans une pièce à côté. Je me devais de ne pas trop la faire attendre alors, après avoir patauger quelques minutes dans l'eau, je revenais vers elle, dans le bureau, vêtus d'un haut d'une chemise blanche, d'un pantalon noir et d'un boléro rouge. Je lui fis un sourire quand je l'a vit manger un biscuit.
-J'espère que tu ne t'es pas trop ennuyer...
Je lui volai un tendre baiser avant de prendre à mon tour un biscuit . Je m'installais au bureau après avoir mit une chaise à mes côté pour ma belle liégeoise. 
-Je pense qu'on a pouvoir commencer...veux-tu un café? Un chocolat? Autre chose? N'hésite pas à e le dire d'accord? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 5 Oct - 2:03

Durant ces quelques instants de silence, je pensais à moi, à lui, à nous surtout. Je me posais beaucoup de questions mais mes doutes étaient à chaque fois balayés par la vision du visage ami de Maximilien. Lorsque j'entendis le loquet de la salle de bain, je ré-ouvris les yeux et regardai en direction de la porte qui s'ouvrait. Je souris à mon amant, éprouvant un certain soulagement en le voyant se diriger vers moi. Avais-je peur qu'il ne m'abandonne ? Il avait de nouveaux habits élégants, ce qui le rendait d'autant plus beau à mes yeux. J'acceptai son baiser avec joie et répondis à sa question par un simple :

- Non, du tout. Avec une telle bibliothèque, il fut aisé de me trouver une l'occupation.

Comme il s'installait à son bureau, je pris une chaise à mon tour et m'installai sur la table de la cuisine, non loin de là. Inutile de prendre trop de place sur le bureau, bien que ce ne fut pas l'envie qui me manquait pour me coller contre Maximilien. Ce dernier me fit rire lorsqu'il me posa une série de questions à propos de café ou de quelque autre chose dont j'aurais envie. Ses petites attentions me touchaient mais je déclinaison poliment ces propositions :

- Merci, je n'ai besoin de rien pour le moment. Commençons...

J'attendais qu'il me donna quelque papier concernant une affaire ou une autre qui serait susceptible de m'intéresser ou qu'il serait utile que je résume. Mais quelque soit le document que je recevrais, je ferais ça de manière sérieuse et ordonnée, en espérant être à la hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 5 Oct - 6:27

Voyant Théroigne se mettre sur la table de la cusine, je fis la moue, moi qui pensais pouvoir profiter de l'avoir contre moi, voilà qui était râté! mais, je ne désépséré pas et partit la rejoindre à ses côtés en souriant, m'asseyant près d'elle.

-Si cela t'enchante, je peux te prêter quelque livres!

Je posai un dossier devant elle en souriant

-Commence par le cas de Madame Toison, il me semble agréable pour un premier dossier

Je lui fit un tendre ourire et prit un dosseir plus gros. Et voilà que je commençais à lire le dossier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Allons faire un tour, du coté de chez Swan… (Alexandra & Molly)
» Allons faire un tour au zoo (Li)
» Allons faire du shopping [PV Maggie Fox]
» Tu vis dans mon coeur, Qu’importe leurs discours, Tu vivras dans mon coeur, Toujours... [Adrian]
» Allons faire trempette ! [Mission]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember the past :: Flood :: Oubliettes :: RP-
Sauter vers: