La révolution est proche. Revenez en 1789 et réécrivez l'Histoire.
 

Partagez | 
 

 Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 9 Sep - 5:16

Je m'extirpai enfin réellement de mon état de somnolence lorsque le fiacre s'arrêta à proximité du palais. Nous descendîmes et un léger vent chaud me caressa le visage. L'été se faisait déjà ressentir alors que nous n'étions qu'en mai ! Tant mieux, je préférais encore la chaleur étouffante à la pluie. On paya le conducteur de la voiture et il s'en alla vers la rue principale à la recherche de nouveaux pigeons, mais plus riches cette fois ! Accompagné par Maximilien, nous avançâmes vers la porte par laquelle entraient les députés. Comme j'aurais souhaité franchir cette ouverture, m'asseoir à côtés des élus du Tiers et de défendre les intérêts du peuple avec eux ... Ce regret fit place à la concentration lorsque mon ami me pris par les mains et m'invita à le rejoindre après la séance. Je hochai la tête en guise d'affirmation et lui souris.

- Tout à fait. Bon débat !

Sur ce, je libérai mes mains délicatement et me rendis vers la porte réservée aux simples spectateurs. Les gardes qui entouraient l'embouchure de la porte me regardèrent d'un drôle d'oeil et je ne pus m'empêcher de leur adresser un large sourire. Il fallait dire que la plupart de ceux qui assistaient aux séances des Etats Généraux étaient soit des nobles, soit des avocats, mais nullement des femmes de condition sociale relativement basse. Comme la veille, je m'installai à côté d'une colonne et observai la salle. La même que la veille pour les mêmes débats que la veille. La tableau était d'une ressemblance frappante si l'on ne comptait pas l'absence du roi, pas encore arrivé. Il ne venait qu'à la dernière minute, accompagné de Necker et de quelques autres conseillés. Mais généralement, il ne prenait pas la parole, la cédant volontiers à son ministre des finances qui se chargeait de tout. Mais lorsque celui-ci, favorable au peuple, le montrait un petit peu trop, le souverain se chargeait de le remettre à sa place si les députés de la noblesse ne s'en étaient pas déjà chargé à sa place. Je me tournoi vers ces derniers et repérai La Fayette dans le lot, ce qui me fit sourire. Je ne pensais pas qu'il m'ait remarqué, sinon il m'aurait déjà abordé. Je ne connaissais aucun autre député des deux ordres. Quant aux députés du Tiers, je commençais à repérer quelques têtes connues, dont Robespierre assis à côté de Desmoulins. Après plusieurs longues minutes, le maître de cérémonie imposa le silence. Louais XI fit son entrée et la séance put enfin commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 9 Sep - 20:22

En entrant dans la salle , je reconnu vite Desmoulins et allais m'installer a ses côtés. Apres quelques paroles entre bons amis, quelques autres députés adressèrent la parole, de bons mots, m'indiquant que mes idées étaient très intéressantes. Puis, on nous demanda de nous faire car le roi arrivait. Les débats pouvaient commencer.

interactions, idées révolutionnaires et républicaines ou encore la situation de la noblesse a ce moment. Beaucoup de bruit se fit entendre quand un nobles répliqua que la France n'etait rien sans sa noblesse, je me levais a criait.

-ah oui vraiment? Qui vous donnes la nourriture? Les bourgeois! Mais qui leurs donnes la nourriture? Le Tiers! Nous sommes tous valets de quelqu'un et il est temps de faire changer les choses! Je propose une lois où les révoltes sont gradées. Le plus petit paysan avec seulement son jardin ne donnerait rien a l'etat de ses recoltes , ce serait ces personnes aux grands champs, qui peuvent donner apres avoir réussis a se nourrir!

l'être lever si rapidement reanima la douleur a mon épaules, je me reasseyais, Camille, voyant vie. Mon mal, se mit a me chuchoter qu'il était inquiet de mon état, j'etais fatigué, mon épaule me faisais mal et je prenait du retard sur mes affaires professionnel. Apres un soupire, les débat continuèrent avec de grands mots lâcher parfois meme contre le roi et la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 10 Sep - 3:19

Contrairement à ce à quoi je m'attendais, les débats étaient disputés et ne prenaient pas fin après quelques objections, contrairement à la veille. Tous semblaient déterminés pour faire entendre une bonne fois pour toute leur manière de pensée à leurs adversaires. Je faisais de mon mieux pour rester immobile sur mon siège, ne pas réagir aux contestations des nobles ou du clergé, gardant mes bras le long du corps pour ne pas les agiter dans tous les sens afin de marquer mon mécontentement ou ma désapprobation. Je fixais de temps à autres Maximilien et appréciai particulièrement son intervention sur le rôle de la noblesse. J'aurais volontiers applaudi si je n'avais pas été la seule à vouloir montrer mon approbation pour sa remarque, mais les autres députés continuèrent d'argumenter et la question ne prit fin qu'après plusieurs minutes, sur intervention de Necker qui réclama de la discipline et plus de tenue. Vint ensuite la question d'une assemblée nationale où les députés du Tiers donnèrent les arguments en faveur de la création de celle-ci, de même que tu vote par tête. Mais ça n'eut aucun effet, pas plus que les autres tentatives précédentes. Je me rappelais ne pas avoir su contenir ma colère quelques fois, me levant presque et commençant une phrase afin de répliquer, mais mes voisins s'empressaient de me calmer en me remettant à ma place.

La séance prit doucement fin tandis que ma frustration amplifiait. Le Roi, après avoir salué ses sujets, quitta la salle des Menus plaisirs et les députés purent prendre congé. Je restai assise quelques temps, le regard perdu dans le vide, réfléchissant à tout ce qu'il venait de se passer. Après plusieurs secondes, je décidai enfin de me lever et m'aidai de ma main droite, la gauche n'étant toujours par remise, pour me remettre debout. Il faisait horriblement chaud dans la salle mais voilà seulement que je le remarquais, la concentration ayant fait place à l'engourdissement. Je finis par trouver la sortie et à rejoindre le dehors ou il faisait bien plus frais. J'inspirai quelques grandes bouffées d'air avant de regarder autour de moi. Je me rendis tranquillement jusqu'au point de rendez-vous de la veille, essayant tant bien que mal de me frayer un passage à travers la foule qui s'amassait déjà devant la porte. Une fois le coin de la grille atteint, je m'adossai à un des barreaux et attendis. Au bout de plusieurs minutes, on finit par m'empoigner par le bras. Je me retournai en sursaut, n'ayant pas vu venir Maximilien. Enfin ... Celui que je croyais être mon ami. Mais ce n'était pas le jeune homme qui se tenait devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 10 Sep - 3:43

Je quittais la salle de menus plaisirs avec Camille une fois les états généraux terminer. Je pris le bras de Camille ne me sentant pas très bien. Camille me proposa de m'asseoir a l'extérieur de la salle, je lui demandais d'aller chercher Theroigne qui devait m'attendre pas très loin.

j'etais blanc, sans doute un coup de chaud et mon épaule qui me faisait mal...
Camille trouva mon amie très vite.

-Maximilien est dans la pièce a coté de la salle des menus plaisir, il ne se sentait pas très bien, suivez moi.

Camille partit vers la salle ou je me situais, je devais me reposer, c'était certains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 10 Sep - 6:26

Desmoulins se trouvait devant moi, visiblement inquiet. Tout de suite, je me demandai comment se portait Maximilien ou ce qu'il lui était arrivé. Je suivis le député jusqu'à une salle à part ou se trouvait mon ami. Il avait l'air en piteux état, visiblement fatigué et je me doutais que l'état de son épaule n'arrangeait pas les choses. Je m'empressai de le rejoindre et m'assis à côté de lui.

- Comment te sens-tu ?

Ma voix trahissait mon angoisse mais je ne voulais la dissimuler. Dieu, Maximilien était blanc comme un linge. Le théâtre la nuit dernière était une mauvaise idée, ça n'avait fait qu'accentuer notre fatigue et je me doutais que le jeune député n'ait pas beaucoup dormi ces derniers jours, certainement en raison des Etats Généraux. J'espérais qu'il n'était pas malade, quoique ça ne m'aurait pas étonné. Je me relevai et me retournai vers Desmoulins, inquiet lui aussi, pour avoir son avis. Pourtant, la solution semblait évidente. Je pris une déicision :

- Inutile de rester ici plus longtemps. Tu as besoin de repos, mieux vaut rentrer à Paris. Je vais haler un fiacre.

Sur ce, bien que regrettant de ne pas rester aux côtés de mon ami, j'entrepris de quitter la pièce pour faire ce que j'avais annoncé : trouver une voiture capable de nous ramener à la capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 10 Sep - 6:48

Je regardais Theroigne, la vision flou, la fatigue m'envahissais, pourtant, quand Theroigne eu l'idée qde partir a la recherche d'un fiacre je pris sa main.

-non..reste...

j'avais moi mele était surpris de ma phrase tout comme desmoulins qui se raclais la gorge.

-il serait peut être bon que j'aille le cherche ce fiacre...

dit il en nous laissant seul, moi assis sur un sofa en piteux état et elle en face de moi, ma main dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 14 Sep - 0:46

N'avais-je pas fait un pas en direction de la porte que je sentais une main se poser sur la mienne. Je m'arrêtai et me retournai vers Maximilien qui me demandait de rester auprès de lui. Cette demande me surpris grandement, mais je ne bronchai pas. Ma bouche s'entre-ouvrit comme pour dire quelque chose mais aucun son n'en sorti. Finalement, ce fut Desmoulins qui quitta la pièce quelques instants afin de trouver une voiture acceptant de nous ramener à Paris. La main qui tenait la mienne était anormalement chaude, au point que j'en vins à me demander si mon ami n'avait pas de la fièvre. Je me faisais du soucis pour lui, beaucoup trop de soucis. Ce n'était que de la fatigue, pas de quoi s'inquiéter. Mais cette hypothèse ne parvenait pas à calmer l'angoisse qui montait en moi. Je ne connaissais Robespierre que depuis quelques jours, mais je m'y étais attaché beaucoup en peu de temps. Je m'assis à côté de lui en le regardant, puis murmurai simplement :

- D'accord, je reste.

Quelle phrase stupide ! J'aurais pu dire mille autres phrases et j'avais choisie celle-là. La situation m'embrouillait les idées, je n'arrivais plus à réfléchir correctement. Je ne savais pas quoi faire, j'étais incapable de trouver assez de lucidité pour planifier ce qu'il faudrait faire une fois arrivés à Paris. J'étais perdue. Une seule chose m'obsédait : que Maximilien aille mieux.

[Hors RP : Désolée pour le temps de réponse mais j'ai du passer 2h chez moi ces trois dernier jours X____x]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 14 Sep - 1:02

HRP: Ce n'est rien ne t'en fait pas, je reprend les cours bientôt pour ma part alors je vais etre moins présente.

la tête me tournais, mais il était clair que c'était a cause de la fatigue, je me devais de dormir. Desmoulins partit, je me retrouvais donc seul avec mon amie. Je l'a regardais de mes petits yeux fatigué.

-je suis désolé d'être ainsi, je devrais te quitter une fois arriver a Paris tant je suis fatigué...

Une question me brouillait l'esprit...voudrait-elle rester près de moi? Non, je ne devait pas y songer, cette jeune femme avait beaucoup de chose a faire et cela ne se faisait pas de demander cela a une personne dont l'amitié est au Coeur de notre relation. Certes, je m'entichais de jour en jour de Theroigne, mais je le défaut de rester son ami. Elle n'attendais sans doute pas plus de notre relation.

Camille revint au bout de quelque minutes, alors qu'une grimace se figeait sur mon visage, la raison était que je ne voulais la quitter.

-le fiacre est la, Maximilien, vas-tu réussir a sortir du château? Me demabda-t-il.

-oui, ne t'en fait pas Camille...

je me levais avec l'aide de Theroigne, puis nous partîmes pour le fiacre sous le sourire de Camille, connaissant mon ami, il devait se rendez compte de mon dilemme entre la laisser partir comme un bel oiseau -ce quelle etait- soit lui demander de rester..

une fois assis dans le fiacre, je poussais un soupir, le trajet jusque Paris allait etre très long, cependant, au bout de quelque minutes, je m'endormis sur l'épaule de Theroigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 14 Sep - 5:09

Les minutes qui s'écoulèrent jusqu'à l'arrivée de Desmoulins se passèrent dans le silence. La remarque de Maximilien m'extirpa de mes pensées, mais je ne répondis pas. J'étais consciente qu'il fallait qu'il se repose, mais de là à le laisser seul chez lui ... Je ne pouvais pas le laisser partir, s'en était hors de question ! Mais je ne fit pas part de ma décision à Maximilien, de peur qu'il ne me contre-dise encore une fois. Je revins rapidement sur terre lorsque l'ami de Maximilien franchit la porte pour nous avertir qu'il avait trouvé un fiacre. Je me relevai d'un bond et aidai mon ami à faire de même. Je le soutins jusqu'au fiacre et dis en passant près de Desmoulins :

- Merci pour tout

Je n'ajoutai rien lorsqu'il m'intima un simple "de rien". C'était un véritable ami et si les deux hommes se connaissaient depuis leur plus jeune âge, je me doutais que Desmoulins devait être un homme bon et généreux. Je donnai mon adresse au chauffeur, refermai la porte derrière moi et m'installai à côté de mon ami, puis la voiture démarra. Je voulais arriver à Paris au plus vite, j'avais peur pour mon ami. Ce dernier s'endormi rapidement sur mon épaule et je m'efforçai de rester immobile pour le reste du voyage afin de ne pas le réveiller. Le fiacre ralentit dans les rues pavées de la capitale mais après près d'une heure de route, il s'arrêta enfin au début de la rue ou se trouvait mon habitation. Je secouai doucement Maximilien, toujours assoupi, en l'appelant. Mais il ne se réveilla pas. Je soupirai et sortis de la voiture en essayant de ne pas lui faire mal quand je l'eus poussé sur la banquette. Je m'avançai près du chauffeur qui réclamait son argent. Je répondis d'un ton sec en brandissant quelques pièces :

- Tu auras le double si tu portes l'homme qui se trouve dans se fiacre jusqu'à chez moi.

Il prit d'abord un air amusé mais réclama le triple, que je lui accordai. Je le priai de bien vouloir faire attention alors qu'il amenait Maximilien jusque devant chez moi. Je m'empressai d'ouvrir et priai le porteur de bien vouloir laisser le jeune homme sur le lit, après quoi je le payai avant qu'il ne s'en aille. Je m'approchai de mon ami. Il était blanc comme un linge et des gouttes de sueur perlaient sur son front. Depuis combien de temps n'avait-il pas passé une bonne nuit ? Je l'installai plus confortablement dans mon lit, lui enlevant ses chaussures ainsi que sa perruque, que je disposai sur la table. J'entrepris ensuite de faire à manger pour qu'il retrouve ses forces lorsqu'il se réveillerais, mais également pour satisfaire ma faim. Mais mon estomac n'importait que peu, j'étais obsédée par le fait de m'occuper de Maximilien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 14 Sep - 5:23

Je ne voyais pas le trajet se faire tant je dormais bien, nuls doute que l'épaule de Theroigne m'etais apaisante et confortable malgré ma position assise. Je ne me réveilla que très peu quand je vis qu'on m'allongeais sue un lit, je ne fit meme pas attention que ce n'etait pas le mien puisque je m'etais rendormis très vite.

je dormais si paisiblement, les heures de sommeil me manquaient terriblement. Cependant je me réveillais vers 5heures d el'apres midi et vit que je j'etais pas chez moi, me redressant, je tentais de me souvenir de ce que j'avais fait avant de m'endormir...avais-je abuser de l'alcool? Je ne pensais pas, ce j'etais pas mon genre. Je me levai non sans vaciller un peu puis sortit de la chambre, je ne reconnaissais pas la maison mais une délicieuse odeur m'arriva au nez.

je pris l'initiative de visiter la maison et de suivre l'odeur qui me donnait envie de manger, et découvris avec surprise Theroigne aux fourneaux...ainsi j'etais chez mon amie?

-Theroigne? Mais enfin...que c'est-il passer? Pourquoi suis-je ici?

je m'asseyais, encore un peu trop faible pour rester longtemps debout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 14 Sep - 7:08

Je mis mes piètres talents de cuisinière à l'épreuve et m'efforçai de concocter un plat goûteux. J'optai pour des légumes farcis accompagné d'un bouillon. Ce n'était certes pas un repas de roi, mais je n'avais pas de morceau de viande sous la main, juste des légumes. J'espérais que ça suffirait. Je me rendais parfois dans la chambre pour voir si Maximilien était réveillé ou si tout allait bien. Au bout d'une heure (ou plus ?), j'entendis une voix familière derrière moi. Je me retournai vivement, surprise car je n'avais pas entendu arriver mon ami. Je lui souris, soulagée qu'il aille mieux, et me retins de rire devant son air affolé. Je répondis calmement :

- Tu t'es assoupi, je n'aurais pas su rentrer chez toi puisque je n'avais pas la clé, donc je t'ai amené ici. J'espère que ça ne te dérange pas.

Je jetai un coup d'oeil à la pendule et remarquai qu'il était déjà près de 17h. Déjà ! Je n'avais pas vu le temps passer. Je reportai mon attention sur les aliments en train de cuir, presque à point, avant de me tournai à nouveau vers Maximilien, assis sur une chaise. Il ne devait pas avoir totalement récupéré.

- Tu te sens mieux ? Tu avais un petit peu de fièvre quand je t'ai amené ici. En espérant que ces deux heures de sommeil t'auront fait du bien.

Je pris deux assiettes dans une armoire et les disposai sur la tables. Ensuite, je pris la casserole qui contenait la soupe et la servit.

- C'est près, j'espère que tu as faim. Dans tout les cas, il faut que tu manges pour reprendre des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Dim 14 Sep - 8:04

Encore un peu dans les nuages, je regardais Theroigne, lui souriant, tentant de remettre tous les événements dans l'ordre. Mais quelque chose se dégageais plus de ma tête que les autres...elle avait prit soin de moi...

-je vois...cela ne me dérange pas ne t'en fait pas, simplement je me demande comment tu as réussis a me fait amener dans ta chambre...

je me levais et allais regarder le bouillon de Theroigne qui me donnais envie de manger.

-ca sent tellement bon! J'ai faim!

je laissais un rire puis l'aidais a mettre la table.

-la fièvre est tomber, j'ai encore de la fatigue mais cela m'apprendra a jouer l' invincible en dormant très peu la nuit et mal...comme la nuit dernière a cause de mon épaule, je tacherais de bien dormir a présent..
mais avec les états généraux, je prend du retard dans mon travail d'avocats, il y a des dossiers qui devraient etre boucles depuis une semaine alors qu'il n"y sont pas..


je soupirais alors qu'elle nous servait, apres quelque seconde de silence, je lui fit un doux sourire.

-bon appétit et merci, Theroigne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 15 Sep - 7:09

Je finis par m'asseoir à la table, mon ventre plus pressé que jamais d'engloutir quelque chose chose. J'esquissai un sourire en attendant sa question et il me vint une idée. Je me relevai et fouinai dans les armoire à la recherche du sel, mais pris également une pièce qui traînait sur le comptoir.  Quand je me retournai, je posai le sel sur la table à côté de la casserole encore fumante et dis d'un ton malicieux à Maximilien :

- Tu ne savais pas que j'étais un peu magicienne ? Abracadabra et pouf ! Te voilà chez moi.

En disant le "pouf", je fis sortir la pièce de monnaie de ma manche, la faisant ainsi "apparaître" dans ma main. J'avais bien exécuté le tour, que j'avais appris en Italie grâce à un vieil homme qui s'amusait sans cesse à exécuter le tour à ses invités; j'espérais donc que mon ami n'avait pas vu le "truc". Sur un ton plus sérieux, je dis simplement, en fourrant la pièce dans une poche de ma robe :

- J'ai payé le cocher, tout simplement

"Encore de l'argent jeté par les fenêtres" me disait ma conscience. Mais je ne pouvais tout de même pas le laisser inconscient dans la rue ! J'avais fait le bon choix, même s'il m'avait coûté. Je pris à nouveaux place à la table et servis le bouillon tandis que mon ami m'expliquait la cause de sa fatigue. Une idée germa bientôt dans mon esprit, tellement folle que je n'osais m'y accrocher. Je souhaitai un bon appétit à mon ami, souhaitant qu'il apprécia le modeste repas, avant de boire quelques gorgées de soupe. Finalement, je me lançai :

- Je pourrais peut-être t'aider dans ton travail ? Traiter toutes tes affaires seraient exagéré, mais au moins te faire un résumé pour te faciliter la tâche ? C'est peut-être déplacé comme demande, mais j'aimerais vraiment t'aider.

Dans une autre vie, j'aurais été avocate. Mais dans cette vie, qui aurait fait confiance à une femme pour le défendre ? J'aurais aussi très bien pu être femme de lettre ou comédienne. Mais pour le moment, j'avais choisi révolutionnaire, et j'étais loin de regretter ce choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 15 Sep - 7:22

Je regardais Theroigne faire son tour avec amusement, un rire s'échappa de mes lèvres avant de
'applaudir doucement.

-voila un petit tour très plaisant!

je fronçais les sourcils en entendant quelle avait payer le cochet pour amener ma personne chez elle. Je croisais les bras. Je n'allais pas quin dépense de l'argent pour moi et encore moi si c'est une femme. Je l'a regardais, voulant dire mon mécontentement .

-tu me diras la somme que tu as dépenser, je te la rembourserais!

je mis un peu de sel dans mon bouillon apres l'avoir gouter puis commença a manger, suite a sa question, je fus surpris, l'a regardant, je pesais le pour et le contre de ce qu'elle avançait. Portant ma cuillère a ma bouche.

-c'est une idée intéressante, j'aurais vraiment voulu...mais il y a un problème, je suis tenu au secret professionnel sur toutes mes affaires, si on voit que tu m'aide, je serais renvoyer de l'ordre des avocats...

je grimaçais un peu, finissant mon assiette. Je continuais de la regarder doucement, je n'avais pas envie de partir, mais rester ici indéfiniment m'etais impossible, je ne devais pas abuser de la gentillesse de mon amie.

-je partirais apres avoir laver la table, mon amie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 15 Sep - 7:52

La réponse de mon ami m'arracha une grimace. Pendant quelques secondes, je m'étais surpris à espérer qu'il accepta mon offre. Mais je ne voulais lui causer aucun problème et je comprenais parfaitement son refus. Je n'insistai pas et finis de manger. Au bout de quelques minutes, je répondis à la question de l'argent, qui visiblement le dérangeait.

- Tu n'auras qu'à me rendre les lanternes pour me rembourser, ça fera parfaitement l'affaire.

Je doutais fortement que cette réponse le satisfasse, mais je ne voulais pas commencer avec des affaires de dettes inexistantes. L'argent n'était pas un problème pour le moment, autant en profiter. Je débarrassai la table après avoir demandé s'il en voulait encore. Mais il déclina la proposition. Mais quant il me dit qu'il partirait bientôt, la première chose qui me vint en tête fut "non !", et mes lèvres faillirent formuler cette pensée à voix haute. Je ne répondis pas en premier lieu. Je ne pouvais tout de même pas le supplier de rester, ce ne serait pas raisonnable et encore moins convenable. Pourtant, la présence du jeune homme me faisait du bien, à tel point que je n'avais aucune idée de ce que je ferais s'il n'était plus là. Il me vint une idée, farfelue, certes, mais d'avantage désespérée :

- Tu es sûr que tu sauras rentrer chez toi ? Tu ne préfère pas te reposer encore quelque temps, histoire de reprendre des forces ? Saches que tu seras toujours la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 15 Sep - 8:05

Je voulais qu'elle m'aide, je savais que ca lui aurait fait plaisir -et je dois dire que voir son sourire m'émerveillais- mais je devais avoir les pieds sur terre.je ne pouvais pas. Un rire s'echappa de mes lèvres a sa phrase.

-ah ces lanternes...elles sont posées sur mon buffet et n'attendent que toi!

cependant, cela ne me satisfaisais pas, je ne dis rien d'autre, sachant que c'était perdu d'avance avec son fort caractère. Apres un soupire, je me levais et réfléchissais. J'avais tellement envie de rester ici...

-je...ne voudrais pas déranger...

un sourire trahissais ma pensée, sa question m'avait tellement fait plaisir et je tentais de garder mon enthousiasme au fond de moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 16 Sep - 5:34

Je n'avais vraiment pas envie qu'il parte, mais je ne le retiendrait pas pour autant. Je me sentirais simplement coupable toute ma vie s'il lui arrivait quelque chose. Je ne savais que trop que les rues de Paris étaient loin d'être sûre, de jour comme de nuit. La situation me rappelait étrangement le jour où nous nous étions rencontré et que Maximilien m'avait proposé de rester dormir. Je me rendais compte à cet instant que rester chez lui un peu plus longtemps ne m'aurait nullement dérangé et m'aurait fait du bien. Je fis remarquer ce détail à mon invité :

- Si tu souhaites rester ici pour la nuit, il n'y a aucun problème. J'ai un lit en plus si tu ne te sens pas d'attaque à rentrer chez toi. Cette situation ne te rappelle rien ?

J'esquissai un sourire. Je me souvenais partiellement de la demande qu'il m'avait faite et avait utilisé les mêmes termes, à quelques exception près. Le sort faisait si bien les choses ... J'entrepris de laver les assiettes et les couverts pour éviter de rester les bras croisés en attente de la réponse de mon ami. Il n'était pas bien tard, 17h30 approximativement. Mais si Maximilien souhaitait récupérer, je m'occuperais de lui. Une remarque absurde me traversa l'esprit : j'aurais préféré qu'il soit d'avantage malade pour que je puisse m'occuper de lui, le garder auprès de moi. Il y a certaines personnes qui font du bien par leur simple présence, et Maximilien faisait parti de ces personnes, qui dégagent une espèce de bienveillance et de calme autour d'eux, d'espoir également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mar 16 Sep - 6:06

Mes joues devinrent rouges a la question de mon amie, pourtant, contrairement aux autres fois, je regardais Theroigne. Cela me faisais me souvenir de notre première rencontre quand je lui avait gentiment demander si elle voulait rester a la maison et elle avait refuser. En même temps, nous ne nous connaissions pas...tout comme en ce moment...et pourtant je voulais rester la.

-je vais me reposer encore un peu, je ne me sens pas d'attaque a partir de suite, et si je m'endors, alors je resterais ici...

j'avais surtout envie de rester ici, de voir les yeux de theroigne poser sur moi...c'était drôle comment on pouvait si vite s'enticher d'une personne.

-veux-tu de l'aide pour la vaisselle?

je n avait pas attendu sa réponse, prenant les assiettes et les rangeant dans le placard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 17 Sep - 3:57

Je souris en entendant sa réponse et soupirai intérieurement de soulagement. Ainsi, il allait rester encore un petit peu. En mon for intérieur, je priais pour qu'il s'assoupisse. Je ne le retins pas de m'aider à ranger les assiettes. D'abord, ç'aurait été une cause perdue que de vouloir l'en empêcher. Ensuite, un petit peu d'aide ne me ferait pas de mal. Une fois cette corvée terminée, je regardai machinalement la pendule. 18 heures était passé et je n'avais aucune idée d'un sujet de discussion convenable ou bien de chose à faire. Malgré ma fatigue apparente, j'aurais voulu retourner au théâtre et attendre de savoir à quelle pièce j'assisterais. Ou bien trouver un bal et danser, faire ce que bon me semblait sans prise de tête. Mais je ne pouvais pas, Maximilien avait besoin de se reposer et je me devais de le soigner.

- Tu es sûre que tu n'as plus de fièvre ? Si tu as besoin de quelque chose n'hésite pas. Et si tu souhaites de reposer, vas dans ma chambre, je dormirai autre part.

Ce n'était pas les endroits qu'il manquait pour m'endormir. Une chaise ou mon bureau m'avaient maintes fois servies d'oreiller ou de lit de fortune, certes pas des plus agréables. Incrédule, je ne savais plus que faire. Je restais là, à attendre, immobile. Je n'avais pas l'habitude de ne rien faire ou de ne penser à rien. Perdre mon temps était pour moi une idée insupportable, d'où mon malaise dans ce moment de silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Mer 17 Sep - 6:01

Apres avoir finit de laver et ranger les assiettes, je regardais mon amie qui me proposais direct sa chambre pour me reposer. J'hochai la tête négativement.

-je n'aime pas profiter de la maison de mon vite, si je vais me reposer, cela serait dans une tout autre chambre que la tienne car tu l'occuperais a te reposer toi aussi. Si, dans le cas contraire auquel tu ne te reposerais pas, je resterais a tes cotes afin que tu ne t'ennuis pas trop..

certes, la fatigue se faisait encore sentir au fond de moi, mais l'idée d'être près d'elle et de ne pas profiter de sa présence humaine me rendait fou. Peut etre qu'au fond, je m'etais amouraché d'elle s'en m'en rendre réellement compte.

je l'a voyais, la, debout en face de moi, les yeux dans le vide. Sans doute songeait-elle? En tous cas, je lui pris la main,la peau chaude de mon état encore nauséeux et fatiguer,et serrais sa main dans la mienne.

-que veux-tu faire mon amie? Astu envie de sortir? De profiter de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Jeu 18 Sep - 7:53

Sa réponse me satisfit, même si je culpabilisais sur le fait qu'il ne veuille pas se reposer par ma faute. Je ne réagis pas lorsqu'il me prit la main, esquissant un simple sourire. Sa question élargit ce sourire, même si je n'avais aucune idée de ce que j'allais répondre. Il ne serait pas convenable de sortir, j'avais juste envie de profiter de l'instant, avec lui, à ses côtés. Carpe diem. Une petite voix au fond de moi murmurait "embrasse-le, tu en meurs d'envie. Carpe diem Théroigne". J'aurais tellement voulu l'écouter, mais je m'y refusais. C'était trop rapide, pourtant ... J'essayai de formuler une phrase correcte pour répondre à la question de mon ami. ma bouche s'ouvrit mais aucun son n'en sorti, encore une fois. Je forçai mes idées à se mettre en ordre, à trouver une idée et à la formuler à voix haute. Ce travail laborieux eut néanmoins l'effet souhaité :

- Restons ici, s'il-te-plait. Tu as bien vu où nos sorties nocturnes nous avaient conduit. J'ai juste envie de ... profiter du moment qui nous est donné de vivre.

Je souris, n'osant bouger. J'étais heureuse, j'en étais intimement convaincue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Jeu 18 Sep - 8:24

Ce moment voler entre nous, dans le temps, j'en profitais égoïstement. Gardant sa main dans la mienne. Je plongeais mes yeux dans les yeux, un sourire sue les lèvres. Alors qu'elle me dit qu'on pouvait rester ici, d'un coter, je fus satisfait. Je ne le voyais pas sortir alors que la fatigue me gagnait encore...

comme un fou ne jugeant pas ses actes, je la tira contre moi pour ainsi l'enlacer. J'en fermais les yeux, profitant de sentir son odeur. Apres un soupire, je me mis a la regarder.

-alors...allons nous reposer...peut etre vas-tu t'assoupirq aussi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Ven 19 Sep - 21:21

Le sentir me tirer contre lui m'arracha un frisson de plaisir. Le temps semblait s'être arrêté, je ne pensais plus à rien (ce qui, dans mon cas, était assez rare). En effet, j'avais la sale manie de vouloir tout prévoir. Mais comment prévoir un tel geste ? Et celui qui suivit, bien qu'il fut exécuté par moi-même, fut d'autant plus imprévisible.

- Peut-être ... Mais ça m'étonnerait

Ma voix était d'une douceur que je n'avais pas entendu depuis plusieurs années, avec une sympathie et une envie non feinte. Une force indescriptible fit avancer mon visage vers celui de Maximilien et nos lèvres se touchèrent bientôt. Cet acte fou prit soudain l'un forme d'une chose terriblement censée : un baiser. Je profitais pleinement de l'instant, je me sentais bien, emplie d'une énergie nouvelle et d'une chaleur hors du commun. J'avais fermé les yeux pour savourer d'avantage cet instant sans me préoccuper de mon ami. Allait-il me repousser ? Non, il ne fallait pas. Encore un petit peu, juste quelques secondes ... Je finis tout de même par me reculer pour observer la réaction de mon ami. Devais-je encore l'appeler "ami" ? Désormais, il était un peu plus que cela. Un sourire niais s'affichait sur mes lèvres, sourire que je n'arrivais à effacer. Combien de temps restai-je ainsi ? Je n'aurais su le dire, j'avais perdu toute notion du temps. Je savais simplement que j'aurais souhaité que ce moment dure une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 127

Date d'inscription : 01/08/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Sam 20 Sep - 2:51

Je restais comme ça, près d'elle, lui souriant doucement, puis ses lèvres s'approchèrent des miennes, je fus heureux de sentir celles-ci contre les miennes, un frisson me parcouru, un sourire sur mon visage. Voilà des années que je n'avais pas ressentis cela. Je revenais à mes jeunes années, où adolescent, je trouvais toutes les femmes belles et où je papillonnais et tombais amoureux chaque jours d'une nouvelle fille. Là, c'était une très belle liégeoise.  Quand elle se détacha de moi, je l'a regarda avec un large sourire. 

-Allons...Tu ne vas tout de même pas me dire que tu n'es pas fatiguée...

Je lui fis un petit sourire avant de revenir l'embrasser, j'aimais énormément ses douces lèvres. Ma main posée sur sa joue, je l'a caressais. Avant de revenir l'a regarder tendrement. 

-En fait, faisons ce que tu veux ma douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everyday-at-biaritz.creerunforum.net/
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   Lun 22 Sep - 8:42

Il ne me repoussa pas, pour mon plus grand soulagement, et m’attira de nouveau vers lui. Je l'embrassai avec d'avantage d'engouement. Chaque nouveau baiser m'arrachait un frisson de plaisir. A la première question qu'il me posa, je souris en pensant à une réponse. Bien sur que j'étais fatiguée, mais je n'avais plus du tout envie de dormir. Pas tout de suite. Je voulais profiter, pour une fois. A sa deuxième question, je ne savais que répondre. Je réfléchis quelques secondes, l'embrassai à nouveaux avant de répondre prudemment :

- Je ne sais pas ... J'ai envie de rester avec toi.

C'était la seule chose dont j'avais envie. Je voulais simplement rester aux côtés de Maximilien, céder à mes envies. Que les conventions et les usages aillent se faire mettre, assez de devoir faire comme tout le monde. Je voulais faire ce dont j'avais envie, maintenant. Et pour le moment, c'était du jeune homme dont j'avais envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allons faire valser leurs discours [Pv Robi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Allons faire un tour, du coté de chez Swan… (Alexandra & Molly)
» Allons faire un tour au zoo (Li)
» Allons faire du shopping [PV Maggie Fox]
» Tu vis dans mon coeur, Qu’importe leurs discours, Tu vivras dans mon coeur, Toujours... [Adrian]
» Allons faire trempette ! [Mission]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember the past :: Flood :: Oubliettes :: RP-
Sauter vers: