La révolution est proche. Revenez en 1789 et réécrivez l'Histoire.
 

Partagez | 
 

 Le Marquis de Sandres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Messages : 33

Date d'inscription : 25/02/2014


MessageSujet: Le Marquis de Sandres   Mar 25 Fév - 8:30












Nom (et titre) : Marquis de Sandres
Prénom(s) : Gabriel
Surnom : Le Marquis
Date et lieu de naissance : Non loin de Paris, juin 1765
Âge : 24 ans
Sexe : Masculin
Nationalité: Française

Statut : Libertin
Niveau social : Petite Noblesse (Marquis)
Groupe : L’Ombre
PV/pré-créé/inventé : Inventé
Avatar : Johnny Depp





Point très grand le Marquis, mais ce n’est pas de sa taille dont on se rappelle, mais plutôt ses yeux. Les deux bijoux noirs vous fixent sans pudeur d’âme et reflètent la flamme des émotions qu’il désire montrer. Il sourit souvent, par habitude, par éthique ou bien par volonté de séduire. Ses joues sont creuses et sa mâchoire carrée est encadrée par sa lourde chevelure brune et ondulée. Il ne porte que rarement des perruques, sauf à la cour parfois. Il n’aime pas cela, et il n’est plus à un défi près concernant les conventions.

Il porte la plupart du temps des chemises amples et un simple gilet sans manches, mais une fois de plus, il s’apprête bien mieux quand il est en présence du beau monde. Il sait être élégant avec peu, car il ne roule pas sur l’or, même s’il n’a jamais eu l’air d’un miséreux.



La vie est d’un ennui… Voilà le principal problème du Marquis. Rien ne le distrait, tout est fade, sans saveur. Il a beau plonger dans les pires vices, prendre les paris les plus risqués, peu de choses parviennent encore à le sortir de sa léthargie. Alors il joue. Il joue les jolis cœurs, il joue l’espion, il joue le révolutionnaire et il joue le courtisan. C’est un acteur né, oh pour ça, il est doué. Il joue même les sentiments.

Il est désabusé de tout, de dieu principalement, et oui horreur ! Cet homme est athée. Cela se sait, mais personne ne l’a jamais entendu confirmer ces dires. On l’aperçoit de temps à autres à Versailles, il paraît que certaines dames là-bas prisent sa compagnie, mais il passe aussi du temps dans les théâtres et dans les cafés parisiens, à discuter avec les philosophes de notre temps. Parfois il leur rit au nez, et parfois il les écoute attentivement, nul ne sait réellement ce qu’il pense de tout cela.

Il a de bonnes relations, il connait du monde partout et de tous les milieux, on ne vous dira pas comment. Cela est plutôt utile pour mener quelques petites enquêtes, et il n’est pas rare qu’on lui demande de l’aide. Il vous répondra un sourire aux lèvres que toute information se monnaye…



Je naquis en l’an de grâce 1765, dans un siècle déjà entamé et s’éternisant de conventions morales fastidieuses. J’eus la chance d’être le fils aîné de ma famille, et bien que mes parents vivent à la cour, je fus élevé à la campagne, sur les terres ancestrales. Je ne profitais guère du grand air dès que j’eus passé douze ans. Je n’avais nul compagnon de jeu qui voulait de moi, nulle distraction venant perturber mon quotidien, et je sombrais dans les délices de la lecture pour m’échapper de l’ennui qui commençait déjà à peser sur moi. Je me pris rapidement de passion pour divers héros, et je rêvais  d’une vie mondaine romanesque et de théâtres remplis. Bientôt, je fus assez âgé pour être introduit en société et je fis mes premières apparitions à Versailles. Je ne fis pas grand effet, je n’étais que le fils d’un noble de Province, beaucoup ne me prêtaient pas beaucoup plus d’attention qu’aux laquais, et je me rappelle d’avoir plus d’une fois été blessé dans mon orgueil.

Cependant, je me fis petit à petit remarquer par mon joli minois et mon esprit acéré. Ma langue avait mieux apprit encore que ma lame à se défendre, et je ne m’avouais jamais à court de bons mots. Certains tombèrent dans l’oreille de hauts placés et bientôt, je fus invité dans les meilleurs salons. Je devins la coqueluche de certaines nobles, un peu décrépies au début il faut l’avouer. Je faisais pourtant le joli cœur, jamais las de mon ascension. Et puis j’obtins certains honneurs. Certains publics, comme des rires ou des compliments, d’autres que l’on tait, que l’on garde cachés dans les boudoirs. Je fus l’amant, le confident, le comploteur, je connaissais des secrets qu’il ne valait mieux pas éventer, bref, tout ce petit monde mystérieux qu’était la Cour m’apparut soudain comme éclairé et sans surprises. Je fus d’abord ravi de mon succès, mais plus le temps passait, plus ce que je prenais autrefois un malin plaisir à obtenir me lassait. Mes conquêtes n’étaient plus que des noms qui s’ajoutaient au bas d’une liste déjà trop longue pour un homme convenable, mon nom était connu, et je restais  au fait des dernières affaires.

Alors je délaissais Versailles, et je me mis à frayer avec d’autres individus à Paris. Des philosophes, des idéalistes, des rêveurs ou des révolutionnaires, peu m’importait. J’aimais leurs idées nouvelles, j’aimais leur fougue, je les enviais presque. Et me voilà aujourd’hui, toujours seul face au monde à l’observer se distordre, un sourire en coin sur le visage, œuvrant dans l’ombre.




Pseudo : Orphée

Passions : Beaucoup. Tout ce qui est passionnant !

Comment avez- vous connu le forum ? Par sa fondatrice

Aimez- vous le forum ? La révolution, le XVIIIème... Et puis, je ne serais pas là sinon !


Je me suis permis de bidouiller la mise en page de la fiche. L'ancienne se trouve dans le spoiler ci-dessous, si jamais c'est gênant et qu'il est préférable que je garde l'autre.
Spoiler:
 





Dernière édition par Gabriel De Sandres le Ven 11 Avr - 0:12, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Le Marquis de Sandres   Sam 1 Mar - 2:17

Bienvenue Orphée Very Happy

C'est vraiment sympa que tu sois venu ^^
Pour répondre à tes questions, il n'y a pas encore de code de règlement et je vais probablement pas en mettre, et le statut c'est pour savoir si ton personnage est marié, en couple, célibataire etc.

J'espère que tu te plairas sur RTP et bonne chance pour la suite de ta présentation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 33

Date d'inscription : 25/02/2014


MessageSujet: Re: Le Marquis de Sandres   Sam 1 Mar - 12:38

D'accord, merci beaucoup !

Pour l'histoire de vais essayer de finir ça au plus vite ! J'attends l'idée de génie ou à défaut le temps d'écrire quelque chose de correct ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 267

Date d'inscription : 14/02/2014


MessageSujet: Re: Le Marquis de Sandres   Lun 3 Mar - 10:34

Parfait !

Je te valide avec plaisir Very Happy Bienvenu parmi nous monsieur l'espion Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Marquis de Sandres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Marquis de Sandres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [¨Palais du Marquis de l'épine dorée.] ... Père...
» Jessica Marquis ( Fini )
» Anselme de Bastylle [Noble Serramirois, marquis prétendant][Aetius][Validé]
» Faisons pâlir tous les marquis de Sade... [Perrine & Paris] *Terminé*
» Marquis de Montespan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember the past :: Flood :: Oubliettes :: Personnages-
Sauter vers: